×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Brèves internationales

    Brèves Internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:5195 Le 25/01/2018 | Partager

    L’UE réduit sa liste noire de paradis fiscaux

    L’UNION européenne a réduit de moitié sa liste noire des paradis fiscaux, moins de deux mois après l’avoir établie. Une décision critiquée par les ONG qui ont réclamé davantage de transparence. Sur les 17 pays initialement «blacklistés», huit pays (le Panama, la Corée du Sud, les Emirats Arabes Unis, la Tunisie, la Mongolie, Macao, Grenade et Barbade) ont été retirés après s’être engagés à remédier aux inquiétudes de l’UE, ont décidé les 28 ministres des Finances de l’Union, lors d’une réunion à Bruxelles. Désormais, la liste noire de l’UE, adoptée le 5 décembre 2017, ne contient plus que 9 pays: Bahreïn, Guam, les Îles Marshall, la Namibie, les Palaos, Samoa, les Samoa américaines, Sainte Lucie ainsi que Trinidad et Tobago.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc