Entreprises

Les gages d’Elalamy au personnel de l’AMDIE

Par Khadija MASMOUDI | Edition N°:5154 Le 23/11/2017 | Partager
Formation, méritocratie, pépinière de talents
Toutes les équipes regroupées à Rabat d’ici fin juin
Quel sort pour les créanciers de la nouvelle structure?
moulay_hafid_elalamy_054.jpg

Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, annonce un vaste chantier de digitalisation au niveau de la super Agence de Promotion et de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE) (Ph. Bziouat)

L’AMDIE, Agence marocaine de Promotion et de Développement des Investissements et des Exportations, démarrera officiellement vendredi 15 décembre.  Née de la fusion entre  le Centre marocain de la Promotion des Exportations (Maroc Export) de l’Office des Foires et des Expositions de Casablanca (OFEC) et de l’Agence marocaine de Promotion des Investissements (AMDI), la super  agence aura pour mission de mettre en œuvre la stratégie de l’Etat dans le développement des investissements nationaux et étrangers ainsi que la promotion et l’encouragement des exportations. Elle comptera un effectif de 240 personnes.

A moins d’un mois de sa création effective, le ministre du Commerce et de l’Industrie a tenu une réunion avec les collaborateurs des différents établissements concernés par la fusion. Une occasion pour les tranquilliser mais aussi pour présenter la feuille de route des prochains mois.

Le challenge est non seulement d’être aux standards internationaux mais aussi de bâtir un nouveau modèle autour du client. L’Agence devra développer de nouveaux services afin de générer ses propres ressources financières. Un grand chantier de digitalisation du parcours de l’investisseur sera mené. L’Agence va également mettre le paquet sur la formation.
Aux salariés, Moulay Hafid Elalamy promet «le renforcement de la transparence et de la responsabilité ainsi que la récompense de la performance». Une sorte de «pépinière de talents» sera créée et devra offrir des parcours de carrière.

Pour la conduite de la transition, une équipe dédiée a été installée. Comme annoncé par L’Economiste, Hicham Boudraa assure la direction générale par intérim, et Mohamed Baqqali l’intérim de la direction des ressources humaines. «Le ministre a insisté sur la continuité du business, du versement des salaires et des primes de fin d’année dans leur intégralité, sans interruption ni retard».

Le personnel assure attendre «cette transition avec beaucoup d’appréhension». En tout cas, Elalamy a annoncé que toutes les  équipes seront regroupées à Rabat d’ici fin juin 2018. Seul le personnel de l’OFEC restera sur le site de la foire de Casablanca.
Un dispositif de soutien pour accompagner le déménagement des salariés, qui en feront la demande, sera assuré notamment pour la recherche de logement, changement d’écoles pour les enfants, etc. Ceux qui ne souhaiteraient pas quitter l’AMDIE pourraient soit bénéficier d’un départ volontaire ou d’une pré-retraite après accord du management.

Parmi les nombreux questionnements qui taraudent les entreprises, ceux des arriérés de paiement, hérités notamment de Maroc Export, reviennent avec insistance.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc