×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Automobile: Les ventes stagnent en mai

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5040 Le 07/06/2017 | Partager
A peine 2,7% de croissance commerciale
Promos et réductions pour redynamiser le marché
ventes_auto_040.jpg

Le groupe Renault, à travers ses deux marques (Dacia et Renault), reste leader du marché. Le groupe français réalise une performance commerciale, aux côtés de la marque Peugeot

Le mois de mai n’a pas été très prolifique pour les importateurs de véhicules. A fin mai, le marché toutes catégories confondues (véhicules importés-montés et fabrication locale) a réalisé à peine 2,7% de croissance des ventes cumulées par rapport à la même période en 2016, avec un volume global de 69.116 unités écoulées (63.800 véhicules particuliers et 5.316 véhicules utilitaires légers), contre 67.297 à fin mai 2016.

Dans le détail, le mois de mai affiche 13.929 véhicules vendus, contre 19.377 unités écoulées au même mois l’an dernier. Soit une baisse relative des ventes de 28,12%. Cette baisse a plusieurs explications. D’abord, le ralentissement saisonnier que connaît le secteur chaque année durant cette période. Les ventes mensuelles de mai dépassent de 579 unités à peine, celles d’avril. Elles atteignent 13.350 unités en avril, contre 13.929 unités écoulées au mois de mai. La baisse saisonnière ne s’est pas fait sentir l’an dernier du fait de l’organisation du salon Auto Expo.

Pour dynamiser le marché, les opérateurs et concessionnaires ont démarré les promos et réductions du mois de Ramadan. Au palmarès des marques, Dacia maintient son rang de numéro 1 des ventes. Elles se sont stabilisées (0,83%), pour une part de marché de 16,55%.

Jusqu’à fin mai, la marque a écoulé 9.662 unités. La bonne performance commerciale de la Sandero (citadine), Duster (4x4 SUV), Dokker (utilitaire), Logan, Lodgy (monospace) sur leurs différents segments, a permis à la marque low-cost du groupe Renault de garder la première place dans le top 5 des ventes. En 2e position, la marque au losange s’est à son tour démarquée avec 8.585 immatriculations à fin mai, enregistrant ainsi la meilleure croissance du top 5 (24,29%) et une part de marché de 14,71%.

Ford conserve la 3e position avec 6.099 transactions à fin mai. Ses modèles Fiesta, Focus, Kuga, C-Max et Fusion… ont enregistré une baisse des ventes d’environ 12%. Scama (importateur de la marque) et filiale de Auto Hall enregistre tout de même une part de marché de 10,45%.

Hyundai s’offre la quatrième place avec ses 4.522 unités écoulées et 7,75% de part de marché. Avec ses modèles Tucson, Accent, i30… le sud-coréen enregistre une baisse de 15,14% de ses ventes. Peugeot clôt le top 5. Le constructeur automobile français enregistre 4.427 ventes à fin mai, soit 7,58% de part de marché. Ses ventes croissent de 1,58% avec les modèles 208, 301, 308, 508 et surtout le lancement de la 3008.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc