×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Competences & rh

    Supinfo prépare aussi son bac blanc

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5001 Le 12/04/2017 | Partager
    Deux sessions d’examens prévues sur les campus de Rabat et de Casablanca
    Objectif: Soutenir les lycéens dans la préparation du précieux sésame

    Organiser un bac blanc destiné aux bacheliers scientifiques marocains et leur prodiguer des conseils pour réussir le fameux examen tant redouté. C’est le concept pour le moins original de Bac’Up, une initiative organisée pour la première fois par l’école privée d’ingénierie informatique Supinfo Maroc. Un moyen pour les futurs candidats de tester leur niveau mais également de se préparer mentalement pour décrocher le précieux sésame. Explications.

    Deux sessions d’examens blancs sont ainsi prévues sur les campus de Supinfo à Rabat du 10 au 12 avril et de Casablanca du 3 au 5 avril pour trois matières principales: les mathématiques, la physique chimie et les sciences de la vie et de la terre. Au total, près de 60 élèves, provenant d’une trentaine de campus, passeront les épreuves. Mais pas seulement. Des séances de révisions et de correction, animées par des enseignants émérites de lycées marocains, sont également au programme.

    Objectif: distiller aux élèves les connaissances nécessaires mais également leur transmettre le savoir-être essentiel à la bonne passation des épreuves. «Les après-midi seront consacrés à des ateliers au sein desquels les professeurs coacheront les lycéens en gestion du stress et leur dévoileront des conseils ainsi que des astuces pour les préparations», assure ainsi Amine Zniber, directeur général de Supinfo Maroc. Les résultats des épreuves seront quant à eux communiqués le 20 avril prochain. Les deux meilleurs élèves seront récompensés par l’établissement privé.

    Bon nombre d’étudiants de l’école seront mis à contribution pour cette initiative. Plusieurs dizaines d’entre eux seront ainsi chargés de la surveillance et de l’accueil des élèves. D’autres s’occuperont de la communication tournant autour de ce projet. Les professeurs, quant à eux, ont participé à l’élaboration des épreuves, confie Zniber.
    La démarche, totalement innovante, devrait être élargie au niveau de l’ensemble du continent africain dès l’année prochaine. «Nos élèves représentent un total de 14 nationalités dont la majorité proviennent de pays africains», explique ainsi le directeur.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc