×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Afriquia crée sa propre enseigne d’entretien

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:4955 Le 07/02/2017 | Partager
    Pour offrir à la clientèle un service clefs en main
    Le distributeur devra créer 10 centres en 2017 en plus des 8 existants
    afriqua.jpg

    Le distributeur de carburant vient de créer une enseigne d’entretien, Autogo, au sein de ses stations et qui propose des services allant de la pneumatique aux amortisseurs, en passant par la vente de tous types d’accessoires (Ph Mokhtari)

    Et de 8 pour Autogo, la nouvelle enseigne du groupe Afriquia pour l’entretien. Ce 8e centre a été installé au sein de la station de la palmeraie de Marrakech. Et pour son inauguration, c’est le top management qui a fait le déplacement dans la cité ocre. L’occasion était double en effet: la présentation du concept Autogo, mais aussi celle de la station type que souhaite désormais avoir le groupe dans l’ensemble de son réseau de distribution. C’est-à-dire une architecture respectant la nouvelle identité visuelle adoptée par le distributeur et plusieurs points de vente (restaurants, aire de repos, superette et enseigne d’entretien). 
    Des points de vente qui contribuent à la création de valeur ajoutée et aussi au chiffre d’affaires. Ainsi, la nouvelle enseigne d’entretien Autogo propose des services allant de la pneumatique aux amortisseurs, en passant par la vente de tous types d’accessoires. Le réseau d’Autogo sera renforcé cette année par une dizaine d’ouvertures pour passer à une cadence accélérée dès 2018.

    Son développement sera en concomitance avec le programme de refonte de plus de 500 stations du réseau Afriquia qui a démarré en 2015 et qui devra se terminer en 2018. «Le travail ne s’arrête pas aux aspects esthétiques. Nous avons complètement redessiné le parcours client au sein de nos stations, afin d’offrir un agrément optimal et une expérience agréable. Nous avons également revu l’ergonomie des différents composants de la station-service, offrant de meilleures conditions de travail à nos collaborateurs», affirme Said El Baghdadi, DG d’afriquia SMDC. A la station de la palmeraie de Marrakech, le groupe a même investi dans une station solaire à l’occasion de la COP22 organisée en novembre dernier à Marrakech.

    «Et cet équipement produit désormais 30% des besoins de la station service», se réjouit fièrement El Baghdadi.
    Lentement mais sûrement, l’entreprise compte développer et fournir des produits de niveau mondial, basés sur une compréhension profonde des besoins du marché et la nécessité écologique. L’ambition est de consolider son statut de leader et asseoir la marque en tant que standard de la distribution des carburants à l’échelle nationale, régionale et au niveau du continent africain à moyen et long terme.

    La création de nouveaux points de vente et l’amélioration du réseau de distribution existant font partie de la stratégie de développement de la société. Comme pour tous les autres distributeurs, la libéralisation du secteur les pousse à la recherche de nouveaux services et de la valeur ajoutée pour fidéliser la clientèle. Côté chiffres, si le management reste discret sur les volumes réalisés par le réseau Afriquia, il reconnaît que l’entreprise superforme avec un CA à deux chiffres dans l’Oriental depuis que des mesures draconiennes de lutte contre la contrebande ont été mises en place.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc