×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4930 Le 03/01/2017 | Partager

    • Fort intérêt pour l’émission du CDM
    Enorme engouement pour l’émission du Crédit du Maroc. La banque affirme que l'emprunt obligataire subordonné de 500 millions de DH qu’elle a émis fin 2016 a été sursouscrit 40 fois. D’ailleurs, le montant demandé a atteint 19,7 milliards de DH. A travers cette levée, la banque compte principalement renforcer ses ratios de solvabilité. M.A.B.

    • Syh Morocco augmente son capital
    Grosse augmentation de capital pour Syh Morocco. Le master franchisé de Ikea au Maroc porte son capital de 22,09 millions de DH à 400 millions. L’opération a été faite par compensation des créances liquides et exigibles de la société. Cela a donné lieu à la création de plus de 3,7 millions de parts sociales nouvelles totalement libérées. M.A.B.  

    • BAM relooke son site web
    Le design du portail internet de Bank Al-Maghrib a été entièrement relifté. La nouvelle version du site web facilite la navigation et donne accès à de nouvelles fonctionnalités. F.Fa

    • LGV: ONCF cherche un prestataire pour la restauration  
    Le chantier de la LGV semble bien avancé. L’ONCF est aujourd’hui à la recherche d’un prestataire pour le service de restauration à bord des trains à grande vitesse. L’Office vient, à ce titre, de lancer un appel d’offres, dont l’ouverture des plis est prévue le 1er mars. Le budget estimatif de ce service est de 6 millions de DH. M.A.B.

    • Des milliers de motos hors la loi en circulation
    Depuis le 1er janvier, les cyclomoteurs, triporteurs et autres quads qui ne sont pas munis d’une plaque d’immatriculation ou d’un numéro de série sont hors la loi. Le délai pour leur régularisation a expiré le 31 décembre dernier. L’article 111 du code de la route, dans ses alinéas 4 et 5, prévoit la mise en fourrière de tout véhicule conduit sans plaque d’immatriculation ou, le cas échéant, sans permis de conduire. Selon le marché, plusieurs milliers de motos sont dans cette situation. H.E.

    • Des taxes parafiscales sans fondement juridique?
    Le Centre marocain de conjoncture (CMC) apporte de l’eau au moulin des opérateurs économiques: les taxes parafiscales, dont les recettes contribuent à hauteur de 35% au budget général de l’Etat ou aux dépenses hors budget, ont-elles un fondement juridique fiable? De plus, quel est leur rôle dans le financement de l’économie? La CGEM n’a de cesse de réclamer la suppression de nombre d’entre elles (taxes sur le sable, le ciment, le fer à béton…), car elles pénalisent les entreprises. H.E.

    • Trois nouveaux fonds pour BMCI Asset Management
    BMCI Asset Management lance de nouveaux fonds communs de placement. L'AMMC vient, en effet, de viser les notes d'information des 3 OPCVM gérés par la société de gestion d'actifs. Il s'agit plus précisément du FCP Avenir Actions, FCP Casaaction et FCP Sanad Actions. Parallèlement, le régulateur a visé le changement de méthode de comptabilisation des coupons du FCP BMCI ISR. M.A.B.

    • Le Souss fait la promo de ses arts rupestres
    Pour valoriser le patrimoine rupestre de la région et éviter son vandalisme, le Conseil régional du Souss Massa organise, en partenariat avec le ministère de la Culture et l’Association marocaine des arts rupestres, des journées d’études, les 3 et 4 janvier. Plusieurs chercheurs sont attendus pour faire des interventions sur la valeur historique des inscriptions rupestres de la région. H.E.

    • Istiqlal: Les détracteurs de Chabat veulent maintenir la pression
    Un groupe de leaders istiqlaliens, ayant fait circuler dès la semaine dernière une pétition pour le départ de Hamid Chabat du PI, veulent maintenir la pression. L'objectif est de pousser Chabat à jeter l'éponge. Les décisions annoncées lors de la dernière réunion du Conseil national de l'Istiqlal, dont le retrait des négociations pour la formation du gouvernement et de la gestion du parti, ne semblent pas suffisantes à leurs yeux. Une réunion des «frondeurs» était programmée hier dans la soirée, afin de définir les prochaines actions. Surtout que certains leaders de l'Istiqlal, comme Yasmina Baddou, Karim Ghellab et Taoufiq Hejira sont menacés de mesures disciplinaires qui risquent de les éloigner de l'Istiqlal. Ils sont accusés par leur SG «d'insubordination aux décisions du parti». M.A.M.  

    • Violence contre les enfants: Plus de 8.000 procès en moyenne par an
    De 2006 à 2015, les procès contre les violences dont sont victimes des enfants ont atteint 81.632. Il s’agit des actes de mauvais traitement ou de privation perpétrés contre les moins de 18 ans. Un pic a été enregistré en 2013 avec près de 11.000 affaires. En dix ans, ce type d’infraction pénale comptabilise une moyenne annuelle de 8.163 procès (voir aussi page 2). F.F.

    • Onssa/Services Les exportations agricoles pénalisées?
     L’entrée en vigueur ce 1er janvier 2017 de la décision bilatérale n°04.10.16 relative aux prestations et services rendus par l’Onssa met en rogne les exportateurs. Pour eux, cette formule compliquera les démarches, d’autant plus que les produits à exporter sont périssables. Pour la bonne marche des affaires, ils souhaiteraient continuer à payer les prestations de manière mensuelle. Les producteurs exportateurs considèrent que cette décision du ministère des Finances pénalisera les exportations agricoles. F.N.

    • Nouvelle adresse pour Alitalia à Casablanca
    La représentation d’Alitalia à Casablanca vient de changer d’adresse. Le nouveau siège de la succursale d’Alitalia se situe désormais au 199, avenue Zerktouni, rue Chellah. M.A.B.

    • Collaboration Hyundai et BASF
    Partenariat entre Hyundai Maroc et BASF. A travers R-M, sa marque de peintures carrosserie pour la réparation automobile, le groupe va fournir aux ateliers de carrosserie Hyundai des solutions avant-gardistes avec des options écologiques. M.A.B.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc