×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Marrakech: Une nouvelle vie pour la médina

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:4928 Le 30/12/2016 | Partager
    Le Souverain y a lancé plusieurs chantiers de requalification
    Réhabilitation des commerces, des circuits touristiques et des placettes, les gros chantiers
    marrakech_roi_medina_028.jpg

    Le Souverain a lancé plusieurs projets destinés à la réhabilitation de l'ancienne médina de Marrakech

    C’est un projet colossal qui devrait appuyer la réhabilité de la médina de Marrakech inscrite depuis 30 ans par l’Unesco en tant que patrimoine mondial de l’humanité. Il s’agit de la requalification de plusieurs de ses quartiers devenus vétustes ainsi que l’aménagement des places et des circuits touristiques intramuros. Inscrite parmi les actions prioritaires du programme Marrakech du Renouveau, cette réhabilitation est dotée d’un budget de 316 millions de DH financés par le ministère de l’Habitat et la commune urbaine de Marrakech. Sur le terrain, la réhabilitation du mellah, entreprise depuis plus d’un an, avance à pas de géant. Les travaux de ce programme, dont le coût global est de 194 millions de DH, sont à 65% réalisés. Le Souverain a tenu d’ailleurs à s’enquérir sur place des travaux de transformation et donner le coup d’envoi à ceux qui vont démarrer. Ils prévoient la restauration, dans une deuxième tranche, de la place publique Al Miaarra, du Borj (silo à grains), et des foundouks «Tazi» et «Souloubane», en plus de la construction de quatre équipements sociaux de proximité, dédiés aux personnes âgées, aux femmes, aux jeunes et aux enfants du quartier. Le mellah de Marrakech a été construit en 1558 sous le règne de Moulay Abdallah offrant à la population juive, fuyant l’Espagne, un quartier sécurisé, au cœur de la médina, tout en profitant de leur talent d’artisan en contrepartie.
     Au fil du temps, le patrimoine est tombé en décrépitude et nécessitait une prise en charge globale afin qu’il puisse mieux participer au développement du Royaume. D’où le programme de rénovation initié par le Souverain. Pour Jacky Kadoch, président de la communauté juive à Marrakech et Essaouira, «cette initiative réaffirme la volonté de Sa Majesté le Roi de préserver la composante juive de l’identité marocaine». Autres projets lancés par le Souverain, la requalification du circuit touristique de la place Ben Youssef vers la place Jamaâ El Fna en passant par celle de Ben Saleh, ainsi que la réhabilitation de trois foundouks. Cette requalification du circuit touristique devrait participer à la valorisation des sites historiques desservis, notamment la mosquée et la medersa Ben Youssef ainsi que plusieurs foundouks, et de mettre en valeur des places publiques comme Ben Youssef, El Moukef, Rahba Lakdima. Pas moins de 27 millions de dirhams, financés par la direction générale des collectivités locales du ministère de l’Intérieur seront nécessaires pour cette mise à niveau. Des projets qui, espèrent les Marrakchis, redonneront un nouveau dynamisme dans une démarche intégrée, qui prend également en compte le tissu économique de la médina.

    De notre correspondante,
    Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc