×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4921 Le 21/12/2016 | Partager

    • Crédit bancaire: L’habitat repart timidement
    C’est ce que révèlent les dernières mises à jour des statistiques monétaires, à fin octobre, publiées hier par Bank Al-Maghrib (BAM). «La progression des prêts à l’équipement a décéléré à 5,7% en glissement mensuel, et celle des concours à la consommation à 5,3%. Par contre, les crédits immobiliers ont enregistré une hausse de 2,7%, et les facilités de trésorerie de 2,7% contre 2,1% en septembre. S.F.

    • … Et on prête plus au public qu’au privé
    En répartition sectorielle, la note de BAM indique que «les concours au secteur non financier ont marqué une hausse de 3,8% à fin octobre dernier, par rapport au mois précédent. Cette variation était de 3,7% en septembre. «Cette évolution recouvre un accroissement de 18,8%, après 14,9% des prêts aux sociétés non financières publiques, et une décélération de la croissance des crédits au secteur privé à 3% après 3,1%». Le rythme de progression des prêts aux sociétés non financières privées a ralenti à 1,1% après 1,7% le mois dernier. S.F.

    • Maroc Numeric Fund (MNF) investit chez Optinov
    Maroc Numeric Fund (MNF) mise près de 2 millions de DH dans le capital d’Optinov, une société marocaine opérant dans les solutions d’efficacité énergétique. Cette opération est le 17e investissement mené par MNF, dans divers secteurs porteurs d’innovation. Optinov a conçu il y a deux ans son premier produit, un antivol de gasoil, destiné aux camions poids lourds de grands tonnages. S.F.

    • R&D: Iresen finance le 1er triporteur frigorifique solaire
    C’est l’une des retombées du programme « R&D InnoPV 2013», lancé par l’Institut de recherche en énergie solaire et en énergies nouvelles (Iresen). L’institut a sélectionné et financé à hauteur de 2,8 millions de dirhams le développement d’un «triporteur frigorifique solaire».  Le projet vient de se concrétiser avec la réalisation d’un premier prototype, dont la réfrigération et la mobilité sont alimentées à 100% par le soleil grâce à des modules photovoltaïques flexibles intégrés. L’idée est portée par la faculté des sciences Ben Msik de l’Université Hassan II de Casablanca et l’Université Moulay Ismail de Meknès, en partenariat avec InterAfrique, une entreprise marocaine. S.F.

    • De nouveaux associés chez McKinsey
    L’année 2016 a été une année riche pour les équipes marocaines de McKinsey & Company. Le bureau a été en croissance continue depuis sa création, atteignant en 2016 les 50 consultants (dont 80% des talents issus de la région). Par ailleurs, 3 nouveaux directeurs associés (partners) ont été élus par le comité mondial de McKinsey & Company. Il s’agit de Jalil Bensouda, Mehdi Lahrichi et Yassir Zouaoui qui viennent renforcer le groupe local déjà composé de Hassan Belkhayat et Adam Kendall. F.Z.T.

    • Profs contractuels: Le ministère n’attendra plus!
    Les candidats au concours de recrutement des 11.000 profs contractuels ne bénéficieront plus de délai supplémentaire pour livrer une copie certifiée de leur licence. Ils ont jusqu’à aujourd’hui mercredi, à midi, pour fournir ce document. Autrement, les résultats de leur examen oral ne seront tout simplement pas examinés ce mercredi. Le ministère leur avait permis de postuler sur la base d’une attestation de réussite en licence, en attendant le diplôme. La tutelle avait, également, accordé deux prorogations de délai. La signature des contrats était programmée pour le 14 décembre, et l’affectation dans les classes pour le 19 décembre 2016.  A.Na

    • Association des collectivités: Bagarre pour la présidence
    Les membres de l’Association des présidents des collectivités territoriales devaient élire leur nouveau patron, hier à Rabat. L’assemblée générale de cette association, présidée actuellement par Fouad El Omari, ex-maire de Tanger, s’est tenue dans une ambiance électrique. Cette rencontre a été marquée par une confrontation entre les membres du PJD, de l’Istiqlal et du PPS et le président sortant. Les élus de ces trois formations ont fini par se retirer des travaux de cette assemblée générale. M.A.M.

    • Plus d’un million d’appels aux services de police
    Les services de la DGSN ont reçu 1,09 million d’appels des citoyens sur la ligne 19, contre 775.353 en 2015. La direction, pilotée par Abdellatif Hammouchi, a également renforcé sa présence territoriale notamment via la création de 7 brigades régionales d’intervention, chargées des grandes affaires criminelles.
    A cela s’ajoute la mise en place de deux groupes de recherche et d’intervention, à Fès et Salé, en vue de renforcer les opérations de terrain de lutte contre la criminalité. Idem pour la création de 4 brigades régionales de la police judiciaire, chargées des enquêtes dans les crimes économiques et financiers, en plus de 19 cellules régionales d’analyses et de statistiques. Elles prendront en charge l’analyse qualitative et quantitative des nouvelles tendances criminelles. M.A.M.
    • Les députés toujours sans salaire
    Plus de deux mois après les élections législatives du 7 octobre, les 395 députés de la première Chambre sont toujours sans salaire. Normal, puisque le Parlement est encore à la traîne. Ceci est dû notamment au blocage constaté au niveau des tractations pour la formation d’une majorité gouvernementale. A noter que nombre de parlementaires sont sans ressources. Surtout ceux qui relèvent du secteur public et dont la nouvelle fonction est supposée être plus importante en termes de rémunération. Y.S.A.  

    • Une initiative de la Fondation Zakoura primée
    L’initiative Preschool Heroes 75 (PH75) remporte le prix Education au MSI Awards 2016. Lancée par la Fondation Zakoura, la campagne PH75 permet de fédérer les collègues d’une même entreprise pour financer la création d’une école de préscolaire en zone rurale. La formule est simple: 75 collègues peuvent financer à 100% la création d’une école de préscolaire en offrant 5,48 DH par jour pendant 2 ans. M.A.B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc