×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Brèves

    Par L'Economiste | Edition N°:4912 Le 06/12/2016 | Partager

    ■ Belle distinction pour l’Université de Rabat
    Après avoir été la seule université marocaine à figurer dans le fameux «News and world report global ranking», l’Université Mohammed V vient d’apparaître dans le prestigieux classement «Times higher education brics and emerging economies rankings 2017». Un classement basé sur 13 indicateurs qui évaluent la recherche, l’enseignement, la diversité internationale ainsi que la proportion de documents de recherche publiés avec au moins un partenaire international. l’Université Cadi Ayyad de Marrakech et l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès apparaissent également dans le classement.

    ■ HEM fête ses diplômés
    HEM vient de célébrer la remise des diplômes de sa 24e promotion, soit 335 lauréats. Ces derniers pourront intégrer l’association des anciens, baptisée «HEM Alumni», qui leur permettra par ailleurs de garder le contact entre eux et de les faire bénéficier d’un important réseau de plus de 4.400 lauréats. 86% des diplômés de HEM sont recrutés à 6 mois de la fin de leur cursus.

    ■ Le carrefour africain du recrutement séduit
    Casablanca vient d’abriter il y a quelques jours la Journée de recrutement pour l’Afrique. Un carrefour africain auquel ont participé plus de 1.000 jeunes diplômés, cadres et professionnels ayant entre 2 et 15 ans d’expérience professionnelle. Des visiteurs dont la grande majorité étaient originaires des pays de l’Afrique subsaharienne. La rencontre comportait des entretiens d’embauche, des présentations des entreprises participantes mais également des conférences thématiques. Un moyen pour les candidats de mettre la main sur un job et d’être informés sur les opportunités d’emploi dans près de 25 pays en Afrique. Les prochaines éditions se tiendront à Abidjan en février,  et à Paris en mai.

    ■ Un ouvrage sur l’entrepreneuriat «vert» en Afrique
    Un nouvel ouvrage sur l’entrepreneuriat «vert» en Afrique vient de paraître aux éditions L’Harmattan. Intitulé «Innovation entrepreneuriale et développement durable en Afrique : défis et opportunités», ce livre abordera les thématiques de la responsabilité sociale, sociétale et environnementale, de l’entrepreneuriat et du développement durable ainsi que de l’entrepreneuriat féminin et de ses innovations. L’ouvrage, rédigé sous la direction du directeur de l’ESSEC Douala Emmanuel Kamdem, est postfacé par Jean-François Fiorina, DG adjoint de Grenoble Ecole de Management.

    ■ La Fondation Mohammed VI offre des bourses aux bacheliers
    La Fondation Mohammed VI de promotion des œuvres sociales de l’éducation-formation vient d’octroyer des bourses Istihqaq 2016 à 511 bacheliers méritants. Durant l’année 2015 – 2016, l’organisme a reçu près de 2.670 demandes de bourses provenant des 16 académies régionales du pays. Un comité a ensuite sélectionné les demandes en se basant sur bon nombre de critères dont notamment les notes obtenues. A l’issue de cette sélection, 511 candidats ont été retenus dont 104 bénéficieront de la bourse nationale et 407 de la bourse régionale.

    ■ L’Esith multiplie les projets verts
    L’Esith a récemment lancé trois projets «verts» de grande envergure. Le premier consiste en la réutilisation des déchets textiles pour concevoir des matériaux isolants à destination du secteur du bâtiment. Le second projet, quant à lui, s’intéresse à la teinture de la laine marocaine par des colorants totalement naturels extraits de plantes locales. Enfin, le troisième et dernier projet concerne les agro-textiles fertilisants en non tissés à base de fibres de verre de phosphate. Un travail protégé par deux brevets au niveau national et international. Les trois projets ont été présentés par la direction de la recherche et du développement de l’Esith au cours de la COP22. L’établissement a également marqué sa présence au cours de l’évènement phare en signant une charte logistique ainsi qu’une charte d’engagement de la mode pour le climat.

    ■ Une base électronique pour les responsables de la transformation digitale
    Jankari Consulting vient de lancer une base électronique du top 100 des responsables de la transformation digitale au Maroc. Comme son nom l’indique, cette base compile les données professionnelles sur les directeurs et les managers en charge de la transformation et de la communication digitale. Un recensement qui repose sur l’importance du chiffre d’affaires de l’entreprise. Jankari Consulting commercialise déjà une base B to B intitulée «Smart Data Morocco» qui recense plus de 5.000 managers du comité de direction du top 1.000 des entreprises du pays.
    ■ L’UIR récompensée pour ses bâtiments
    L’Université internationale de Rabat (UIR) vient d’être à nouveau  récompensée au niveau international pour son engagement en faveur de la cause environnementale. Ainsi, au cours de la cérémonie récemment organisée par le Morocco Green Building Council, l’instance de décision de la marque HQE a décerné à l’établissement une certification pour sa résidence universitaire n°3. La démarche HQE vise à améliorer la qualité environnementale des bâtiments neufs et existants d’une entreprise ou d’un établissement. Elle évalue différents critères dont notamment la gestion des nuisances acoustiques, les flux de piétons ou encore les espaces verts. Pour rappel, l’UIR s’était vu remettre une première certification pour sa piscine couverte chauffée et sa salle omnisports ainsi que deux prix internationaux lors de la première édition de la World Efficiency qui s’est déroulée à Paris l’an dernier.

    ■ Un séminaire pour réhabiliter les villes
    L’Ecole nationale d’architecture de Rabat a récemment abrité le séminaire
    hispano-marocain: «Architecture de la rupture et de la continuité: réhabilitation des édifices historiques».  Une rencontre destinée aux professionnels de l’architecture, aux chercheurs, aux enseignants et aux étudiants du domaine et entrant
    dans le cadre du programme culturel hispano-marocain «Visages,culture
    espagnole aujourd’hui». Un évènement auquel ont participé des architectes
    de renom tels que Olga Roldan et qui vise à sauvegarder les édifices historiques des villes.

    ■ Un forum sur le mentoring «vert» des femmes
    Le ministère de l’Equipement vient d’accueillir la 4e édition du forum international pour le mentoring et le networking. L’évènement, organisé par le réseau des femmes pour le mentoring et le networking,  portait sur le thème: «Le mentoring: un accompagnement des femmes pour le développement durable». Une édition qui a réuni plus de 300 personnes, dont 120 femmes provenant de 12 régions du Royaume. En plus de représenter une plateforme d’échange et de partage d’expérience entre les femmes auto-entrepreneures, cette manifestation utilise le mentoring comme levier pour l’autonomisation économique des femmes.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc