×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    L'Oriental fait revivre ses pinèdes

    Par Ali KHARROUBI | Edition N°:4899 Le 16/11/2016 | Partager
    Pin d’Alep, cèdre, thuya, eucalyptus... 235.000 arbres plantés en une journée

    Sur les 1.543.691 arbres plantés samedi 12 novembre dans le cadre de la campagne nationale de reboisement, l'Oriental en a planté 235.000. Une opération menée sous la supervision de la direction régionale des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification de l’Oriental (DREFLCD/Oriental) qui a privilégié la plantation des espèces autochtones résistantes au changement climatique (pin d’Alep, pin maritime, cèdre, thuya,…), ainsi que d’autres espèces mieux adaptées aux conditions du milieu écologique (eucalyptus, acacias,...) au niveau de 39 sites de la région.
    Le programme régional prévoit ainsi la plantation de 5 millions d’arbres forestiers sur une superficie de 9.800 ha avec un budget de 60 millions de DH. Et pour y parvenir, il faudra compter sur toutes les forces vives et volontaires parmi les élèves, fonctionnaires, ouvriers, société civile, administratifs, responsables territoriaux et élus. Des partenaires écologiques qui se sont engagés pour relever le défi: mener une lutte sans relâche contre les effets nuisibles du réchauffement climatique et la désertification. Des atteintes au couvercle végétal qui menacent plus des 3/4 de la superficie de la région.
    Comme dans tout le Maroc, les gouverneurs des huit provinces et préfectures de l’Oriental et le wali de la région ont présidé le lancement de ces campagnes. Et c’est au niveau des provinces de Guercif, Taourirt et Figuig que le plus grand nombre d’arbres a été planté (127.000 arbres plantés en une journée). Ces trois provinces sont les plus vulnérables et les plus touchées par la sécheresse et l’ensablement de leurs terres productives. Les hauts plateaux réputés pour la qualité de leurs pâturages et de leurs productions en viandes rouges (race Bniguil) subissent rudement le réchauffement climatique.
    L’Oriental compte 2,7 millions d’hectares du domaine forestier (30% de la superficie de la région) répartis en 451.000 ha de forêts, 130.000 ha de reboisement et 2,1 millions d’ha de nappes alfatières.
    De notre correspondant,
    Ali KHARROUBI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc