×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Finances-Banques

    Mines en Bourse
    Attijari Intermédiation révise ses prévisions

    Par Franck FAGNON | Edition N°:4896 Le 11/11/2016 | Partager
    Des hausses des résultats moins vertigineuses qu’anticipées en juillet
    La fluctuation des cours a fortement pesé sur les résultats du 1er semestre
    Néanmoins, le broker est à l’achat sur Managem et CMT
    mines_bourse_096.jpg

    La remontée des cours, soutenue notamment par des indicateurs économiques positifs, devrait se poursuivre en 2017, anticipe Attijari Intermédiation

    Après des résultats semestriels grevés par la baisse des cours à l’international et des problèmes internes en particulier chez CMT, les groupes miniers cotés prévoient une deuxième moitié d’année meilleure que la première. La remontée des cours depuis l’été laisse place à un peu plus d’optimisme. «Nos fondamentaux nous amènent à être optimistes pour le second semestre», a récemment confié à L’Economiste, Imad Toumi, président-directeur général de Managem.
    Attijari Intermédiation, qui avait fait preuve d’excès d’optimisme sur les résultats des opérateurs, vient de réactualiser ses prévisions annuelles. Le broker est toujours positif sur les perspectives à court terme. Néanmoins, il s’attend à des hausses moins vertigineuses des principaux indicateurs qu’anticipées en juillet. Les nouvelles prévisions demeurent toutefois flatteuses pour Managem. Il achèverait l’année sur un chiffre d’affaires en hausse de 9% à 4,7 milliards de DH. L’excédent brut d’exploitation s’améliorerait de 11% pour s’établir à 1,7 milliard de DH et les bénéfices de 53% à 313 millions de DH. La progression des profits de la filiale SMI ressortirait à 22% contre 58% anticipée quatre mois plus tôt. Par contre, les projections pour la Compagnie Minière Touissit sont quasi inchangées par rapport à juillet dernier. ATI est à l’achat sur le titre en Bourse des deux groupes à un cours cible de 1.200 DH pour Managem et 1.500 DH pour CMT. Elle recommande de conserver SMI dans les portefeuilles à un cours cible de 2.800 DH. Le broker est persuadé que la remontée des cours des métaux de base depuis quelques mois va se poursuivre en 2017. «Ce ne sont pas uniquement des hausses techniques. Nous avons des indicateurs économiques positifs qui vont contribuer à soutenir les prix à court terme», relève un analyste. «Nous pourrions assister à de fortes hausses des cours au 1er semestre 2017 puisqu’ils avaient touché des niveaux bas historiques à la même période l’année dernière», poursuit-il. Reste que les prévisions n’avaient pas intégré la victoire de Donald Trump aux présidentielles américaines. C’est un facteur qui pourrait peser sur les marchés à l’avenir.

     

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc