×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Maserati Maroc blinde son SAV

    Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:4885 Le 27/10/2016 | Partager
    L’importateur-distributeur décroche le prix du meilleur SAV de la région MEIA
    Une rotation journalière de 2,7 véhicules dans l’atelier
    Des projets d’extension en cours
    maserati_sav_085.jpg

    L’atelier SAV de Maserati qui est d’une superficie de 600m² dispose de 6 baies de travail et permet de traiter tout type de réparation (Ph. Maserati) 

    Société de développement automobile (SDA), représentant exclusif de Maserati au Maroc, veut capitaliser sur le prix du meilleur SAV de la région Afrique-Moyen-Orient et Inde qu’il a décroché cette année. Cette distinction est, en effet, le fruit d’une politique de service client de qualité «privilégiant la proximité et le partage de la passion pour les automobiles performantes et élégantes». Cela se ressent dès l’espace d’accueil du service après-vente. Justement, l’atelier dont dispose l’importateur-distributeur à Aïn Sebaâ répond aux strictes normes de la marque au trident que ce soit au niveau du matériel ou des consommables utilisés. D’une superficie de 600 m², il dispose de 6 baies de travail qui concentrent l’ensemble de ce qui doit être fait dans un atelier de mécanique (station de diagnostic, station pour les trains roulants, station pneumatique, station lavage/lustrage et pôles polyvalents). Tout ce matériel qui se veut être à la pointe de la technologie permet ainsi de procéder à toutes les interventions possibles que peuvent nécessiter les véhicules allant du simple diagnostic aux grandes réparations. L’aide de l’usine Maserati est toujours possible puisque le système de diagnostic transmet en temps réel les données des véhicules. Le feedback est également quasi immédiat en fonction de la complexité des réparations. Pour ce qui est des travaux de carrosserie, SDA, à l’image de Maserati Italie, les externalise auprès d’un carrossier disposant d’installation high-tech qui a travaillé pendant 30 ans à Modène.       
    Outre l’aide de l’usine en Italie, Maserati Maroc dispose d’une équipe de plusieurs techniciens totalement rodés aux travaux de maintenance et de réparation, même les plus techniques. «Tous ont bénéficié d’une formation initiale à Modène dans l’usine historique de la marque et suivent un stage de mise à niveau sur les nouveaux systèmes 2 fois par an, pendant une semaine», soutient Faiçal Lebbar, directeur commercial de la marque au Maroc. A cela, il faut ajouter que des contrôles sont effectués sur site deux fois par an par une équipe de techniciens du constructeur.
    Fort de ses installations et de la qualité de son équipe SAV, dirigée par Mael Maraine, Maserati Maroc tourne aujourd’hui en moyenne avec une rotation de 2,7 véhicules en atelier par jour. Avec la progression des ventes (une centaine prévue pour 2016), ce ratio est amené à augmenter. D’ailleurs, au sein de SDA, on parle déjà d’extension de l’atelier. De quoi permettre d’augmenter la contribution du SAV dans le chiffre d’affaires de SDA, sachant qu’une révision standard coûte 3.800 DH.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc