×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Législatives 2016

L’USFP croit toujours en ses chances

Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:4847 Le 31/08/2016 | Partager
Lachgar vise la première place
Le parti prévoit de couvrir 100% des circonscriptions
Dépôt légal du programme électoral dont les détails seront dévoilés dans 10 jours
driss_lachgar_047.jpg

Driss Lachgar, premier secrétaire de l’USFP, ne compte pas se présenter lors des prochaines élections, en raison de son statut qui lui «impose de diriger la bataille électorale que mènera le parti au niveau national» (Ph. Bziouat)

L’USFP, considéré comme l’un des grands perdants lors des dernières élections locales, veut inverser la tendance. A l’approche des législatives du 7 octobre prochain, les dirigeants du parti de la rose s’accrochent mordicus à leurs chances. Driss Lachgar, premier secrétaire de l’USFP, ne fait pas dans la demi-mesure. Pour lui, l’objectif est d’arriver premier dans ces élections. «La direction du parti ambitionne de gagner les élections grâce à la qualité des candidatures», a-t-il dit lors d’une rencontre, organisée hier à Rabat, pour faire le bilan du groupe parlementaire de l’USFP. Il a déploré la volonté d’imposer «une polarité autour de deux partis, qui ne correspond pas à la réalité du champ politique».
Lors du prochain scrutin, le parti de Lachgar prévoit de couvrir la totalité des circonscriptions. «Nous avons tranché dans les candidatures au niveau de 90% des circonscriptions. Les 10% restants sont toujours à l’examen», a-t-il fait savoir. Dans la course électorale, le parti de la rose a misé sur 26 des 30 têtes de liste élues en 2011. Reste la problématique de la liste nationale. Plusieurs députées Usfpéistes qui avaient tenu la dragée haute à l’équipe Benkirane durant cette législature ont été élues dans le cadre de ce système de quota. Aujourd’hui, la bataille au niveau local est incontournable pour briguer un 2e mandat. Lachgar a aussi nié toutes divergences autour de la nouvelle liste des femmes qui vont représenter ce parti au niveau de la circonscription nationale. Il a dit vouloir couper avec la logique de la rente. «Nous avons opté pour des procédures démocratiques et des critères objectifs dans le choix des candidates. Aucune fille, épouse ou proche des dirigeants du parti ne fera partie de cette liste nationale», a expliqué le premier secrétaire de l’USFP.
Au-delà des accréditations, l’USFP a également finalisé son programme électoral. Les mesures détaillées de «l’offre» de cette formation seront dévoilées dans 10 jours, fait-on savoir. Entre-temps, la direction du parti a procédé au dépôt légal de son programme électoral, afin de se protéger contre les risques de plagiat.
Le patron du parti de la rose a également pointé «l’exploitation par certains partis de leur présence au gouvernement pour favoriser certains candidats de leurs partis». Lachgar a aussi déploré la marginalisation de l’opposition lors de la dernière rencontre avec les ministres de l’Intérieur et de la Justice. «Les membres de la majorité ont monopolisé la parole, au point que nous allions décider de ne pas intervenir», a-t-il expliqué. Il a précisé qu’il a pris la parole au nom de l’opposition pour mettre en garde contre les risques de reproduction de certaines pratiques dénoncées lors du dernier scrutin. Lachgar a rappelé que son parti avait adressé un mémorandum dans ce sens au gouvernement, resté sans suite. Mais il a reconnu que «le gouvernement a approuvé certaines propositions faites lors de cette rencontre avec les deux ministres».

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc