Archives

Articles de L'Edition N° 4996 Du Mercredi 5 avril 2017

A La une

Intégration locale, segment de véhicules, plateforme industrielle, recrutements... Le management de PSA Maroc confirme à L’Economiste que l’ensemble des engagements de PSA en termes d’intégration locale seront maintenus. Le site démarrera avec un taux de 60% d’intégration de pièces produites localement. Le montage des moteurs à l’usine de Kénitra devra contribuer considérablement à la réalisation de cet objectif de démarrage. Le constructeur compte mettre en place la plateforme CMP (Common Modular Platform). Le premier véhicule de cette plateforme sera dans le segment B-Hatch. C’est l’équivalent de la Peugeot 208. Les 1ers recrutements sont déjà validés. Au total, une vingtaine de salariés sont en formation. Lire la suite

A quoi servent les engagements pris par l’Etat s’ils ne sont pas respectés? Pour le démarrage de l’indemnité pour perte d’emploi, un fonds d’amorçage a été mis en place par l’Etat. Au total, 500 millions de dirhams ont été promis mais sur trois ans: 250 millions de dirhams ont été versés à la Caisse au mois de mai 2015, soit avec du retard et le reste devait intervenir en deux tranches de 125 millions de dirhams chacune durant la deuxième et la troisième année... Lire la suite

Depuis la faillite de la Samir (et ses dégâts collatéraux) et les difficultés financières de certains groupes immobiliers, la dette des sociétés cotées est plus scrutée que d'habitude. Le pétrolier affichait un gearing (dette nette/fonds propres) supérieur à 300% et présentait déjà en 2011 un risque élevé d'insolvabilité. Au-dessus de 100% des capitaux propres, l'endettement devient une préoccupation... Lire la suite

Avec celle du cactus, la filière nationale des plantes aromatiques et médicinales (PAM) a longtemps souffert d’un manque de structuration. Avant 1995, année qui a commencé à voir le créneau s’organiser, la production était anarchique, chasse gardée des intermédiaires, souvent vendue à des prix dérisoires et exportée à l’état brut... Lire la suite

Le groupe Alliances retrouve-t-il des couleurs? Tout porte à croire que oui. Le management du promoteur immobilier, à sa tête Ahmed Ammor, le directeur général qui présentait les réalisations financières de l’an écoulé, mardi 4 avril, s’est particulièrement appliqué à démontrer ce nouvel état de forme. Il faut dire que bon nombre d’observateurs ne payaient pas cher de la peau d’Alliances qui se vantait même d’être l’unique groupe immobilier intégré au Maroc... Lire la suite

Editorial

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc