Flash

Comment le Maroc compte appuyer le G5 Sahel

Par L'Economiste| Le 06/12/2018 - 17:25 | Partager
Comment le Maroc compte appuyer le G5 Sahel

Le Maroc a participé, jeudi, au premier sommet du G5 Sahel tenu à Nouakchott. Rabat y a dévoilé sa prochaine contribution dans le cadre du Programme d’investissement prioritaire pour les 5 pays composant ce groupement sous-régional (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad). La contribution marocaine portera sur la réalisation des projets d’électrification des zones rurales frontalières prévus dans le cadre de la 1re phase (2019-2021) du programme d’investissement prioritaire du G5 Sahel par l’Agence marocaine pour l’énergie durable (MASEN), avec un recours au photovoltaïque et un positionnement sur toute la chaine de valeur de ces projets.

C’est ce qu’a annoncé le Chef du gouvernement, Saad-Eddine El Othmani. Cette contribution viendra ainsi s’ajouter au partenariat déjà conclu entre MASEN et la Banque africaine de développement (BAD) dans le cadre du projet "Desert to power". Pour rappel, ce dernier permettra à l’Agence marocaine de partager son savoir-faire et de contribuer par l’assistance technique au déploiement de projets d’énergies renouvelables intégrées.

Ces pays restent très touchés par le déficit en énergie et le manque d’eau dans certaines zones, ce qui favorise les déplacements de populations et les avancées des groupes terroristes. Outre l’appui au secteur énergétique, le soutien du Maroc portera aussi sur l’accompagnement aux jeunes exploitants agricoles, l’assistance pour la gestion intégrée des ressources en eau ainsi que l’appui technique pour l’amélioration de la santé animale.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc