Affaires

Transport touristique
Le concept shuttle lancé au Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:3406 Le 16/11/2010 | Partager

. Ma-navette.com introduit des transferts porte à porte. Transferts intervilles, aéroport, VIP…, , les prestations offertes . Tarifs compétitifs, flexibilité des réservations, conventions de partenariat/entreprises…A mi-chemin entre le transfert de luxe et le transport collectif, Ma-navette.com, entreprise spécialisée dans le transport touristique d’affaires et de loisirs, vient de lancer un nouveau concept de déplacements. Créée en octobre dernier, l’opérateur a introduit au Maroc une alternative aux modes déjà existants et aux formules classiques. Il offre des prestations de transferts aéroports et inter-villes porte à porte «aux standards internationaux», mais sans verser dans le luxe. «Outre les tour-opérateurs et les agences de voyages, nous ciblons également les entreprises locales et multinationales via des conventions de partenariat à des tarifs compétitifs», annonce Samir Bennani, directeur général de Ma-navette.com. Selon le DG, les partenariats permettent de bénéficier d’une grille tarifaire assez attractive et de modalités de réservations et de transferts plus flexibles. Les particuliers ne sont pas en reste puisqu’ils peuvent également bénéficier des différentes prestations. Pour la phase de démarrage, l’entreprise compte à son actif une flotte d’une dizaine de véhicules, type Vans géolocalisés. Concrètement, Ma-navette a introduit sur le marché deux nouveaux concepts. La navette privée, son cheval de bataille, offre des prestations avec un service personnalisé de porte à porte. Une formule qui cible également les VIP. Elle concerne les transferts de et vers les aéroports de Casablanca et Marrakech ainsi que les transferts intervilles couvrant l’axe Rabat-Casa-Marrakech et les villes satellites (El-Jadida, Settat, Berrechid, Mohammedia…). Evidemment, les tarifs des prestations varient selon les destinations et le nombre de passagers. Pour un aller simple par exemple, il faudra compter entre 176 et 2.035 DH alors que pour un aller-retour, il faudra débourser de 561 à 3.460 DH. L’autre offre se décline via le concept Shuttle ou la navette partagée. Une prestation à mi-chemin entre les transports collectifs et les taxis. Une solution complémentaire pour se déplacer depuis et vers les aéroports. Objectif: «mutualiser les coûts du transfert et faire profiter les clients de prix compétitifs», affirme Bennani. Basée à Casablanca et à Marrakech, l’entreprise effectue les transferts vers les aéroports de Casa-Mohammed V et Marrakech-Menara qui concentrent 80% des flux de passagers.Afin de profiter des différentes prestations, l’opérateur a mis en œuvre deux systèmes de réservation. Il s’agit d’un système matérialisé par une interface internet marchande avec paiement en ligne et un call center international (France, Espagne et Angleterre, Grande-Bretagne) avec une équipe de téléopérateurs multilingues. A moyen terme, Ma-navette compte desservir les villes à fort potentiel touristique (Agadir, Tanger, Fès…). Le business plan prévoit d’atteindre un chiffre d’affaire de 30 millions de DH avec un parc de 30 véhicules sur 3 ans. A terme, le management n’exclut pas l’extension à l’international en nom propre ou via le mode de franchise.Mohamed AZMANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc