International

La France échappe à la récession

Par L'Economiste | Edition N°:1649 Le 24/11/2003 | Partager

La France a bel et bien échappé à la récession au troisième trimestre avec un taux meilleur que prévu de +0,4%, mais les économistes restent prudents pour la suite, pointant la fragilité de la consommation intérieure et la menace de plus en plus tangible de l'euro fort. L'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) a confirmé jeudi 20 novembre la bonne nouvelle dévoilée la semaine dernière dans une «estimation précoce»: la croissance du produit intérieur brut français (PIB) a atteint 0,4% au troisième trimestre 2003 par rapport au précédent. Le PIB avait reculé de 0,3% au deuxième trimestre. Si l'économie continue sur ce rythme de 0,4% par trimestre, la croissance ne devrait atteindre que 0,2% en 2003, soit le pire résultat depuis dix ans. Pour 2004, les économistes tablent en moyenne sur un taux de 1,6%. «Nous sommes en train de sortir d'une période difficile», a assuré jeudi le ministre de l'Economie et des Finances, Francis Mer. «Les dernières statistiques témoignent de ce passé difficile, même si les indicateurs avancés donnent le sentiment que les prochains trimestres, y compris le trimestre en cours, devraient être meilleurs», a-t-il ajouté. Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc