Tribune

Maintenant, c’est à vous!

Par Aziz AKHANNOUCH | Edition N°:5356 Le 24/09/2018 | Partager

Aziz Akhannouch est président du Rassemblement national des indépendants (RNI) (Ph. Ak)  

Vendredi 21 septembre 2018, il n’y avait pas que de l’excitation et de la joie dans la foule, mais une attente qui se lisait sur 4.000 visages. Vendredi 21 septembre 2018, ce furent l’écoute et la sollicitude, ce fut la communion, ce fut l’espérance.
Je me tenais face aux 4.000 jeunes et femmes réunis à Marrakech à l’occasion de la deuxième édition de l’Université des Jeunes Indépendants, le cœur léger, prêt à transmettre un message des plus simples.

Le cœur léger car ce fut un bonheur immense que de retrouver cette jeunesse, patriote et politiquement engagée. Une jeunesse porteuse d’idées, passionnée et innovante qui me donne espoir en l’avenir de notre pays.

Ecouter, concevoir et déployer

Mon message fut simple, car il n’est pas dans l’habitude d’un Indépendant de tergiverser. C’est parce que nous savons ce qui ne va pas que nous savons comment y remédier. Partant d’un constat pragmatique, nous savons vers où nous nous dirigeons et quelle voie nous empruntons.

C’est en réponse à la vision éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, appelant à la réforme globale de nos secteurs sociaux, que nous nous positionnons comme le parti de l’écoute. Notre démarche se résume en trois phases: Ecouter, concevoir et déployer.

Nous avons écouté nos concitoyens, partout dans le pays. Nous nous sommes rendus à Agadir, Béni Mellal, Casablanca, Dakhla, Errachidia et Fès. Nous sommes également allés à Guelmim, Laâyoune, Marrakech, Oujda, Rabat et Tanger.

Nous n’avons ménagé aucun effort lors de nos rencontres avec les Marocains des 12 régions, sans oublier les Marocains résidant à l’étranger. Beaucoup nous ont raconté leurs difficultés. Nous les avons écoutés avec le plus vif intérêt. Nos concitoyens nous ont raconté leur espoir de voir grandir leurs enfants dans un Maroc qui promet une chance pour tous.

Relever les défis les plus pressants pour le Maroc

Les trois préoccupations majeures de nos concitoyens sont l’éducation, la santé et l’emploi. Dès lors, et parce que nous sommes un parti qui sait écouter, leurs priorités sont naturellement devenues les nôtres. Nous avons travaillé d’arrache-pied, selon une approche participative, et sommes parvenus à élaborer un programme ambitieux et novateur visant à relever les défis les plus pressants pour le Maroc dans ces trois domaines.

Ce projet, nous l’avons appelé «la voie de la confiance». Cette confiance que nous tentons d’instaurer dans le cœur de nos concitoyens: confiance en leur pays, confiance en leurs capacités, confiance en l’avenir, confiance en nous mais par-dessus tout, confiance en eux-mêmes.

A travers cette offre politique, les Indépendants ont osé prendre parti; celui des concitoyens qui ont espoir que les choses changent. Il ne s'agit point des subtilités en tout genre. Il s’agit d’un discours de vérité, une vérité dont un Indépendant ne saurait être exempt.

La vérité pour transformer notre climat des affaires, pour attirer des investissements, générer de l’emploi et réduire le taux de chômage alarmant.

La vérité pour moderniser notre système de santé en difficulté, permettre une rémunération digne aux médecins et aux infirmiers, introduire des cartes de santé intelligentes et mettre en place un système de santé adapté aux besoins de la population.
La vérité pour révolutionner notre système éducatif, réviser le programme national, rendre le préscolaire accessible à tous nos enfants et redorer le blason de l’enseignant.

rni-akhenouch-056.jpg

Aziz Akhannouch, président du RNI: «Contrairement à nos détracteurs, nous nous tenons debout avec un projet solide, aux idées audacieuses et novatrices» (Ph. Ak)

«Prenez la parole, ne laissez pas la parole aux autres»

Contrairement à nos détracteurs, nous nous tenons debout avec un projet solide, aux idées audacieuses et novatrices. Les Indépendants ne craignent pas de prendre les décisions difficiles dont le Maroc a besoin pour poursuivre sa voie vers la modernisation. Il est fini le temps des pratiques politiciennes aujourd’hui piégées dans le scepticisme qu’elles ont engendré en trahissant trop souvent leurs engagements. Le RNI est le parti du «faire» et non du «dire».

C’est pourquoi, je lance un appel à tous les Marocains, notamment aux jeunes, qui veulent contribuer positivement à notre quotidien: prenez la parole, ne laissez pas la parole aux autres. Les Indépendants sont fiers de l’identité marocaine aux affluents multiples. Cette identité si précieuse ne saurait faire l’objet d’un quelconque sectarisme.

Nous ne saurions tolérer toute tentative de division des Marocains. Voilà pourquoi nous ne cesserons de défendre la culture et les droits des Amazighs.

Il est grand temps que la langue amazigh soit adoptée effectivement comme langue officielle. Il est tout simplement inacceptable que les non Marocains accèdent aux services d’un interprète dans nos tribunaux, et que ce même droit ne soit pas accordé aux Amazighs ne comprenant pas la langue arabe. Il est inacceptable que nos concitoyens Amazighs ne puissent suivre les débats parlementaires car la langue arabe leur est inaccessible.

Enfin, ce n’est un secret pour personne que les Indépendants font l’objet d’attaques infondées. Cela m’alarme-t-il? Non, car en soi, c’est de bon augure. L’acharnement des conspirateurs est sans doute un baromètre de notre réussite.

Je considère cela comme une reconnaissance de la puissance de nos idées, qui sont fortes et nouvelles. Cela reflète l’inquiétude de ceux qui refusent la pratique politique nouvelle d’un parti qui se renforce et se met au niveau des attentes citoyennes.
En tant qu’Indépendant, seuls les problèmes des concitoyens m’inquiètent et je ne vois d’autres ennemis que le chômage, la pauvreté et la vulnérabilité.

Les Indépendants se tiennent debout

Aux jeunes Marocains, à ceux qui ont été marginalisés, à tous ceux qui croient en un Maroc meilleur: nous vous écoutons. Nous avons mis au point des propositions de solutions pour répondre aux attentes majeures. Nous sommes prêts à travailler dur pour vous et pour vous apporter le changement positif que vous méritez. Maintenant, rejoignez-nous sur la voie de la confiance.

Maintenant, c’est à vous!

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc