Dossier Spécial

8 Mars/Meryam El Ouafi: «Se surpasser, un défi quotidien»

Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:5225 Le 08/03/2018 | Partager
meryam_el_ouafi_025.jpg

Meryam El Ouafi, fondatrice du complexe touristique Chems Ayour, gérante de GEMS Green Engineering Mission Sarl

Grâce à elle, un autre moyen d’économiser l’eau a été rendu possible. Avec de l’énergie à revendre et surtout de l’ambition, Meryam El Ouafi a obtenu le prix de l’innovation de l’African Entrepreneurship Award organisé par BMCE Bank of Africa, pour son projet qui consiste à introduire au Maroc une nouvelle technologie d’irrigation agricole importée de Chine.

Celle-ci réduit la dépendance à la pluie et élimine le gaspillage d’eau. Ce système «Moistube Irrigation» se compose de tubes poreux perforés de milliers de trous nanométriques. Il permet une libération lente et constante de l’eau sans pompage ni électricité, en réduisant au minimum le stress hydrique des plantes.

D’où une augmentation de 20% en moyenne de leur production tout en réduisant la consommation de l’eau de 50 à 80% par rapport aux systèmes d’irrigation standards et de goutte-à-goutte. Meryam compte commercialiser son produit en 2019 et aussi l’introduire sur le reste de l’Afrique. «Faire partie des femmes entrepreneures appelle forcément à développer un haut degré d’investissement personnel et professionnel», explique Meryam El Ouafi.

La jeune trentenaire reconnaît que malgré un parcours semé d’embûches, elle a eu la chance d’être entourée de personnes qui ont cru en elle et en ses capacités. Elle a été choisie en 2017 par l’Organisation internationale Vital Voices pour faire partie du top 100 Femmes leaders de leur réseau mondial. Elle a aussi été sélectionnée pour faire partie des 20 Young leaders, en Afrique et en France dans le cadre du programme Africa France 2017.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc