Entreprises

Acwa Power: Khalladi injecte ses premiers électrons

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5171 Le 19/12/2017 | Partager
Les derniers moteurs seront opérationnels dans 4 mois
A terme, le parc atteindra une capacité globale de 120 MW
Un investissement de 1,7 milliard de DH

Acwa Power marque une étape importante de son développement au Maroc. Réalisé par le groupe saoudien, le parc éolien Khalladi est situé à Jbel Sendouq (30 km de Tanger). Le parc produira approximativement 380 GWh par an (équivalent à la consommation annuelle moyenne d’une ville de 400.000 habitants). «Le démarrage du parc éolien Khalladi témoigne de notre engagement à créer de la valeur au Maroc», soutient Paddy Padmanathan, CEO d’Acwa Power.

L’alimentation des réseaux haute tension par le projet Khalladi se fait sous le régime de l’IPP (Production indépendante d’électricité). En vertu de la loi 13-09 sur les énergies renouvelables, des producteurs privés sont autorisés à vendre de l’électricité haute tension directement aux clients tels que les entreprises industrielles. Le démarrage des premiers moteurs permettra immédiatement leur approvisionnement en électricité.

Concrètement, les 40 turbines éoliennes de 3 MW chacune du parc alimenteront directement de grands clients industriels connectés au réseau de haute tension. Les turbines sont construites par l’équipementier danois Vestas, également en charge de leur exploitation et maintenance. Installée sur une tour de 80 mètres et équipée de 3 pales de 45 mètres, les derniers moteurs seront opérationnels dans un délai de quatre mois et permettront d’atteindre une capacité globale de 120 MW.

Le parc éolien Khalladi est doté d’une capacité installée de 120 MW et représente un investissement de 1,7 milliard de DH. Détenu à 75% par Acwa Power et à 25% par ARIF (Argan Infrastructure Fund géré par Infra Invest), Khalladi est le premier projet développé par le groupe saoudien. Il est le fruit d’une collaboration avec le fonds  d’investissement ARIF.

La construction du parc a été financée par une dette à long terme dont les principaux contributeurs sont la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), le Fonds pour les technologies propres (CTF) et la Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE).

Khalladi est le premier projet d’énergie renouvelable financé par la Berd au Maroc, sur la base de financements contractuels et sans subvention. «La connexion des premières turbines du parc éolien Khalladi au réseau national d’électricité et le démarrage de fourniture de l’énergie verte à nos clients marquent le franc succès d’un long processus de développement auquel Infra Invest a activement contribué», se félicite Abdellatif Nasserdine, DG d’Infra Invest, société de gestion du Fonds ARIF.

Carte de visite

 Acwa Power est un développeur, investisseur et exploitant d’un parc de centrales électriques et d’unités de dessalement d’eau, présent dans 10 pays à travers le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord ainsi que l’Afrique du Sud et l’Asie du Sud-Est. Le parc du groupe saoudien totalise un investissement de plus de 30 milliards de dollars. Il représente une capacité de production d’électricité de plus de 22 GW et une capacité de dessalement d’eau de 2,5 millions de m3 par jour. Ses équipements approvisionnent aussi bien les services publics que privés (clients industriels) sur la base de contrats long-terme, de partenariats public-privé, de concessions ou encore de gestion de délégataires de services publics.o

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc