Culture

Kazuo Ishiguro sacré Nobel de littérature

Par Aïda BOUAZZA | Edition N°:5121 Le 06/10/2017 | Partager
L’écrivain britannique d’origine japonaise est l’auteur des «Vestiges du jour»
Après Bob Dylan, le jury surprend à nouveau le public
kazuo_ishiguro_021.jpg

C’est la consécration pour la littérature britannique avec Kazuo Ishiguro qui décroche le tant convoité prix Nobel (Ph. AFP)

Son nom ne circulait peut-être pas autant que celui de Margaret Atwood, Ngugi wa Thiong’O ou encore Haruki Murakami et, pourtant, Kazuo Ishiguro crée la surprise et décroche le prestigieux Nobel de littérature. Le romancier britannique d’origine japonaise succède à Bob Dylan, dont la victoire avait fait couler beaucoup d’encre et diviser les professionnels tout comme le public.

«C’est un honneur magnifique, principalement parce que cela signifie que je marche sur les traces des plus grands écrivains de tous les temps, c’est une reconnaissance fantastique», a-t-il déclaré à la BBC. La secrétaire perpétuelle de l’Académie suédoise, Sara Danius, qui le décrit comme un mélange entre Jane Austen et Kafka, a déclaré que le lauréat «a révélé  dans des romans d’une puissante force émotionnelle l’abîme sous notre illusoire sentiment de confort dans le monde».

C’est en 1982 que l’auteur publie son premier roman intitulé «Lumières pâles sur les collines», qui lui vaut déjà un prix de la Royal Society of Literature (organisation culturelle londonienne). Son prochain ouvrage «Un artiste du monde flottant» sort en 1986 et devient lauréat du Whitbread Book (un des prix littéraires les plus prestigieux en Angleterre appelé aujourd’hui Costa Book Award ou encore Prix Costa en français) la même année.

Apparaît ensuite en 1989 «Les vestiges du jour» qui remporte à nouveau un prix littéraire très convoité, le Booker Prize, et sera même qualifié de chef-d’oeuvre. Le livre connaît un tel succès qu’il sera adapté au cinéma en 1993. Le film éponyme est réalisé par James Ivory et compte parmi ses acteurs Anthony Hopkins, Emma Thomson ou encore Christopher Reeve. Suivront «L’incosolé», «Quand nous étions orphelins» puis «Never let me go», également adapté au cinéma, et son dernier roman publié en 2015, «Le géant enfoui».

Né en 1954 à Nagasaki, Kazuo Ishiguro arrive en Angleterre en 1960 avec son père océanographe. Il n’a que 6 ans lorsqu’il s’installe au pays de Shakespeare avec sa famille. L’écrivain, dont l’œuvre littéraire est empreinte de ces deux cultures, poursuit des études en littérature et philosophie à l’Université du Kent et d’East Anglia.

Décerné pour la première fois en 1901 (à l’écrivain français Sully  Prudhomme), le Nobel de littérature a récompensé, pour l’immense majorité  de ses 114 récipiendaires, des romanciers, de sexe masculin (14 femmes  seulement), âgés en moyenne de 65 ans. Notons également l’écrasante majorité d’anglophones avec 29 lauréats contre 14 francophones.

 

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc