Habillage_leco
Société

«I walk with her» s’envole vers la Tunisie

Par Sabrina BELHOUARI | Edition N°:5078 Le 02/08/2017 | Partager
Ce projet marocain de «marche de la culture» remporte de nombreux suffrages
Après 1.000 km parcourus à pied au Maroc, l’aventure redémarre avec 2.344 km en Tunisie
La femme au cœur du projet: portraits, témoignages et rencontres
i_walk_with_her_tunisie_078.jpg

L’aventure «I walk with her» se fera en deux étapes, en faisant le départ de Tabarka au nord de la Tunisie et s’achèvera dans le sud du pays, en totalisant un parcours de 2.344 km durant un peu plus de trois mois (Ph  L.B)

C’est reparti pour le projet marocain«I walk with her», avec une nouvelle aventure à pied, cette fois-ci en Tunisie et avec la femme tunisienne. «I walk with her» est porté par Loubna Bensalah, professeur à l’université et membre d’une association dont la mission est de promouvoir la culture auprès des jeunes.

Cette aventure qui a démarré l’an dernier au Maroc avec 1000 km de marche tout au long du littoral pour rencontrer la femme marocaine, entame une autre étape sur les terres tunisiennes.

«Visiter un pays du Maghreb avec lequel nous partageons une histoire et des origines, avec des ressources et activités économiques proches de celles de mon pays, aller au-delà des similitudes, et mesurer ces différences, sentir l’évolution dans les modes de vie et dans les rapports hommes/femmes dans ce pays». Voilà l’objectif de l’aventure de Loubna, qui met la femme au cœur de la mission. Le projet aspire à rencontrer ces femmes en parcourant les villes et le milieu rural, s’enquérir de leurs conditions de vie et de leur perception de statut de femme dans la société. «I walk with her» en Tunisie est un projet qui a mûri davantage.

Il a été préparé en amont et devrait aboutir à la conception d’un guide du marcheur et une BD qui racontera les périples de ce voyage, et en filigrane 1.000 portraits de femmes différentes, un ensemble de reportages et de témoignages de femmes tunisiennes», explique Loubna Bensalah, porteuse du projet.

En effet, durant son périple, la voyageuse compte rencontrer différentes femmes, exerçant différents métiers, issues de différents milieux sociaux et ethniques, et racontant chacune une histoire différente. Le but est d’illustrer cette diversité féminine en Tunisie dans différents domaines comme l'art, artisanat, etc. Loubna relève donc le challenge de faire un parcours de 2.344 km, réparti en deux phases, qui durera un peu plus de trois mois. Le départ de la première phase se fera à partir de la ville de Tabarka, sur la côte méditerranéenne au nord, durera pratiquement deux mois et devrait se terminer à Bizerte. Par la suite, la voyageuse rejoindra le sud du  pays par avion à partir de la capitale Tunis.

La deuxième phase du voyage, qui se déroulera dans le sud tunisien, comporte un trajet de 1.278 km et démarrera de la ville de Djerba et mettra l’accent sur la femme berbère de la Tunisie. «Le sud tunisien est principalement berbérophone. Il y a des différences géographiques, économiques et sociales avec le nord du pays, qui devront se manifester à travers les yeux de ses femmes», note Loubna. A la différence de l’aventure marocaine, le parcours en Tunisie comportera différents moyens de transport (marche à pied, vélo, voiture et avion), pour parcourir l’ensemble de la distance. Mais le périple ne se fera pas entièrement en solo.

«Pendant une partie du voyage je serai accompagnée par Rania Mechergui, active dans le monde associatif tunisien et CEO de l’entreprise sociale et solidaire «Kolna Hirfa». Par ailleurs, j’ai reçu déjà plusieurs demandes de la part de tunisiens et tunisiennes qui souhaiteraient m’accompagner sur certaines parties du parcours», ajoute Loubna. A l’achèvement du parcours, le projet devrait aboutir à plusieurs réalisations.

Ainsi, Loubna Bensalah projette de produire une bande dessinée retraçant le déroulement du voyage et les rencontres et abordant différentes thématiques relatives à la femme, aussi bien au Maroc qu’en Tunisie. La BD sera gratuite et à usage éducatif. Un guide du marcheur sera également réalisé qui retrace les chemins parcourus.

Plus de 1.000 portraits-photo des femmes rencontrées seront réalisés, et pourront par la suite faire partie d’expositions artistiques. Un mini questionnaire sera administré pour donner la parole aux femmes et recueillir des témoignages réalistes de la situation en Tunisie.

Consécrations et ambitions

Le projet «I walk with her» a été primé récemment lors de l’événement Ten Outstanding Young Persons #TOYPmorocco2017 organisé par la Jeune chambre internationale (JCI) du Maroc, en recevant le premier prix dans la catégorie Développement personnel et/ou Réalisation personnelle. Le projet a été consacré une deuxième fois avec le prix «Early Maker» Maroc 2017, attribué cette fois par l’EM Lyon Business School, pour l’engagement et la pertinence de son approche genre. Avec une vision internationale, «I walk with her» ne compte pas s’arrêter là et voit déjà le futur avec une rencontre avec la femme de l’Iran ou du Yémen.

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc