Economie

Afrique: Le Maroc diversifie ses exportations

Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5066 Le 17/07/2017 | Partager
La balance commerciale avec les pays subsahariens excédentaire de 11,9 milliards de DH en 2016
Les exportations vers l’Afrique de l’Est en hausse contre un recul de celles vers l’Afrique centrale
Sénégal, Mauritanie et Côte d’Ivoire, les principaux clients
les-exportations-du-maroc-vers-lafrique-de-louest.jpg

Les exportations du Maroc vers l’Afrique de l’Ouest ne se limitent plus aux produits alimentaires. De nouveaux secteurs ont amélioré leur part, dont l’industrie chimique, la fabrication des machines et appareils électriques… 

Les tournées royales en Afrique ont donné un véritable coup de fouet à la dynamique des échanges entre le Maroc et le reste du continent. Les exportations vers les pays subsahariens sont en croissance soutenue depuis 2008, comme le montrent les dernières statistiques de l’Office des changes. Ainsi, les échanges avec le reste du continent ont enregistré une croissance annuelle moyenne de 9,1% sur cette période. La balance commerciale est en faveur du Maroc, avec un excédent de 11,9 milliards de DH en 2016 contre 1,3 milliard en 2008.
Par sous-région, l’Afrique de l’Ouest reste le premier partenaire du Maroc sur le continent, avec 58,2% en 2016. Les exportations marocaines vers cette zone ont triplé entre 2008 et 2016, passant de 3,2 milliards de DH à 10,2 milliards. Ce qui a permis à Rabat d’améliorer sa part de marché dans cette sous-région, passant à 0,9% en 2015 contre 0,5 en 2008. Les exportations marocaines sont destinées majoritairement à 4 pays, à savoir le Sénégal (1,9 milliard), la Mauritanie (1,7 milliard), la Côte d’Ivoire (1,4 milliard) et le Nigeria (1,4 milliard). L’étude réalisée par l’Office des changes fait ressortir une diversification des produits exportés vers cette zone. Ceux-ci ne se limitent plus aux produits alimentaires. De nouveaux secteurs commencent à renforcer leur part, dont l’industrie chimique (29,2%), les produits minéraux non métalliques (4,7%). En face, les importations ont connu une hausse timide, s’établissant à 1 milliard de DH en 2016 contre 759 millions en 2008. Le Nigeria reste le premier fournisseur du Maroc avec 34,6% des importations en provenance de l’Afrique de l’Ouest. Il est suivi de la Guinée (21,3%), de la Côte d’Ivoire (10,2%) et du Togo (8,6%). Il s’agit essentiellement de produits de l’industrie alimentaire, qui représentent 65,5% du total, en plus des cuirs, des peaux et du thé.
L’Afrique de l’Est constitue également un marché de plus en plus important pour les exportateurs marocains. Les échanges avec cette région ont enregistré la performance la plus élevée, selon l’Office des changes, avec un taux moyen de croissance annuelle de 23,5%. Les exportations sont passées de 370 millions de DH en 2008 à 2,6 milliards en 2016. Il s’agit essentiellement des produits chimiques (61,2%) et alimentaires (7,7%). Ils sont destinés à l’Ethiopie (28,7%), le Djibouti (27,8%), le Kenya (13,1%) et le Mozambique (12,3%). Les principaux fournisseurs du Maroc sont Madagascar (31,3%), le Kenya (23,2%), l’Ouganda (18,8%) et la Tanzanie (13,2%). Les importations marocaines en provenance de cette zone, traditionnellement dominées par les produits alimentaires, sont plus diversifiées. D’autres composantes commencent à prendre du poids dans la nouvelle structure, notamment la métallurgie et l’habillement et fourrures.
Contrairement à ces deux sous-régions, les échanges avec l’Afrique centrale se sont inscrits dans une tendance baissière.  Après un pic de plus de 3 milliards de DH en 2014, elles ont régressé pour s’établir à 2 milliards en 2016. Mais entre 2008 et 2015, le Maroc a réussi à augmenter sa part de marché, passant de 0,4 à 0,7%. Trois pays accaparent les trois quarts des exportations marocaines à destination de l’Afrique centrale. Il s’agit du Cameroun (33,8%), du Gabon (25,2) et du Congo (15,5%). L’industrie alimentaire, la fabrication des machines et des appareils électriques et les produits minéraux non métalliques représentent 60% des marchandises acheminées vers ces pays.

Afrique australe, 1er fournisseur

LES pays de l’Afrique australe sont les principaux fournisseurs du Maroc sur le continent. Les importations ont atteint 3,5 milliards de DH en 2015, même si elles ont chuté à 1,8 milliard en 2016. En dépit de cette baisse, la balance commerciale reste déficitaire de 1,1 milliard de DH en 2016 et de 2,7 milliards en 2015. L’essentiel de ces échanges est réalisé avec l’Afrique du Sud. Ces importations sont constituées essentiellement de produits d’extraction de houille, de lignite, de tourbe (86,1%).

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc