Société

Pédophilie: Un premier guide pour la prise en charge des victimes

Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:5046 Le 15/06/2017 | Partager
Une prévention en amont pour mieux faire face aux atrocités
Une formation en ligne pour les acteurs associatifs en partenariat avec l’INDH
guide_pedophilie_046.jpg

L’ONG «Touche pas à mon enfant », qui mène la lutte depuis bientôt 13 ans contre la maltraitance infantile et la pédophilie, lance le guide de prise en charge des victimes de pédophilie. Une première au Maroc (Ph. TPME)

Abus, inceste, viol… aussitôt qu’il est question de violence psychologique et sexuelle contre l’enfant au Maroc, le nom de Najat Anouar s’impose avec force. En effet, la présidente de l’ONG «Touche pas à mon enfant» mène la lutte depuis 13 ans contre la maltraitance infantile et la pédophilie au Maroc. Et a réussi à briser le silence sur un fléau considéré jusque’alors comme tabou.

Aujourd’hui, avec le lancement au Maroc du premier «Guide de prise en charge des victimes», c’est un nouveau pas franchi pour l’ONG. «Notre objectif est de sensibiliser aux dangers de la pédophilie et d’indiquer aux victimes et acteurs associatifs la démarche à suivre pour faire valoir leurs droits», explique Najat Anouar.

«C’est une intervention en amont qui devrait permettre aux victimes et proches de ne pas se retrouver désorientés quand ce genre de drame se produit, mais plutôt d’être outillés afin de mieux maîtriser la situation», a-t-elle ajouté. Dans le détail, le Guide de prise en charge des victimes de la pédophilie comprend des indications incisives et précises sur les premiers gestes à adopter suite à une suspicion ou détection de violence sexuelle.

Il est question notamment de garder son sang froid, d’emmener l’enfant en urgence à la cellule de prise en charge de la femme et de l’enfant victime de violence (à l’intérieur de l’hôpital), de préserver toutes les traces pouvant permettre d’identifier l’agresseur… Et aussi de ne pas harceler l’enfant de questions, de le rassurer et de lui expliquer qu’il n’est pas responsable de ce qui lui arrive.

En plus des étapes de soins, le Guide aborde l’accompagnement juridique et l’accompagnement psycho-social des victimes. «La prise en charge sociale nécessite une grande part de discrétion et de confidentialité, il est donc important de préserver la vie privée de ces enfants victimes de pédophilie et d’éviter à tout prix d’afficher leurs photos sur les réseaux sociaux ou autres supports médiatiques», insiste Anouar.

Par ailleurs, et parallèlement à ce livret, l’organisation propose aux acteurs associatifs des formations à suivre en ligne. Afin d’être mieux outillés pour lutter efficacement contre ce fléau que représente la pédophilie. A noter que ces formations, mises en place en partenariat avec l’Initiative nationale de développement humain (INDH), se dérouleront en direct via vidéoconférence pour une plus grande accessibilité. Pour rappel, le Guide de prise en charge des victimes de pédophilie est disponible en trois langues: français, arabe et amazigh. Il est disponible en téléchargement sur le site officiel de l’organisation www.touchepasamonenfant.com.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc