Régions

De nouvelles installations pour l’Ecole américaine

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5038 Le 05/06/2017 | Partager
5 millions de DH pour une nouvelle aile de cours
Financée par l’Usaid, elle est au cœur de la future stratégie d’enseignement
ecole_americaine_tanger_038.jpg

Les installations de l’Ecole américaine de Tanger devront s’enrichir avec une nouvelle aile de cours et un centre communautaire grâce à un généreux don de l'Usaid (Ph. AST)

L’American School of Tangier (AST), la plus réputée des écoles d’enseignement étrangères de Tanger voit grand. Elle vient de recevoir une aide de la part de l’Usaid pour l’extension de ses installations. Il s’agit de construire et d’aménager une nouvelle aile de classes pour un montant total de près de 5 millions de DH.

Cette future bâtisse devra recevoir un module de formation de niveau collège dénommé Steam dont les sigles en anglais font référence à un groupe de matières dont les lettres, arts, anglais, ingénierie, technologie, mathématiques et sciences. Il devra former, selon l’Ecole, l’élément central de son cursus, selon Sarah Putnam, directrice de l’institution.

Adossé à lui, un centre d’enseignement communautaire sera mis en place. Il devra permettre de favoriser les échanges entre enseignants marocains et américains et les membres de la communauté de l’école via, entre autres, des stages et des présentations. L’annonce a eu lieu lors de la 67e cérémonie de fin d’année organisée à l’AST.

Cette dernière a été marquée par la présence de plusieurs hôtes de marque dont Dana Mansuri, la directrice pour le Maroc de l’Usaid, et Edward Gabriel, ancien ambassadeur américain au Maroc et actuellement président de la Gabriel Company, un cabinet d’influence en plus d’être co-président du comité de direction de l’AST. A noter que l’école a été fondée en 1950.

Elle était au début installée dans une petite maison dans le quartier Marshan pour déménager après vers de plus vastes installations longeant la rue Christophe Colomb. Elle a été dirigée pendant de longues années par Joseph McPhilips, qui a côtoyé les grandes figures artistiques de Tanger et qui est considéré comme le véritable mentor de l’institution.

Les terrains de l’école hébergent depuis quelques années le campus de l’université du New England, UNE. Il s’agit du premier campus d’une université américaine au Maroc.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc