Habillage_leco
Entreprises

Télécoms: Les smartphones raflent la vedette

Par Nadia DREF | Edition N°:5026 Le 18/05/2017 | Partager
95% des Marocains sont équipés de GSM en 2016
Le nombre des internautes s’élève à 18,5 millions
telephonie_mobile_026.jpg

L’équipement de la téléphonie mobile a connu une légère augmentation en 2016. 95% des individus âgés de 12 à 65 ans sont équipés en téléphonie mobile. Ce taux atteint 97,6% en milieu urbain et 90,7% en milieu rural

Les Marocains sont de plus en plus friands de la téléphonie mobile et de plus en plus connectés. Un constat appuyé par l’Agence nationale de la réglementation des télécommunications (ANRT) qui vient de publier son enquête annuelle pour l’année 2016.

Un sondage qui mesure l’équipement et l’usage des technologies de l’information. Selon le rapport, quatre grandes évolutions sont palpables: une forte pénétration de la téléphonie mobile dans le monde rural (90,7%), la progression du recours au smartphone, la stabilisation de l’équipement en stations de travail ainsi qu’une préférence pour l’usage de la technologie mobile pour la connexion à Internet (66,5%).  

Le taux d’équipement des Marocains, âgés de 12 à 65 ans, en téléphone mobile, a été en légère augmentation en 2016, atteignant 95% contre 94,4% un an auparavant, précise l’ANRT. Par ailleurs, le nombre moyen de cartes SIM par individu s’est réduit à 1,01 en 2016 au lieu de 1,15 en 2015.

Les smartphones sont toujours prisés vu que l’équipement en ce type de produit a évolué passant de 54,7% en 2015 à 67% au cours de l’année écoulée. Cet intérêt grandissant pour le terminal  s’explique surtout par son utilisation pour accéder à Internet. D’ailleurs, 93% des individus équipés de GSM l’utilisent à cet effet. Cet engouement s’est, bien sûr, répercuté sur le parc de téléphone mobile qui a augmenté de plus de 3 millions d’unités, par rapport à 2015, s’établissant à plus de 18 millions.

Autre constat et non des moindres, la téléphonie mobile s’est généralisée pour la quasi-totalité des ménages en milieu rural, confirmant ainsi la démocratisation de ce service. 90,7% des individus âgés de 12 à 65 ans en sont équipés en milieu rural.
Par tranche d’âge, la population âgée entre 12 et 24 ans est la mieux équipée en smartphone avec un taux de 86%. Même tendance observée dans le milieu rural: le taux d’équipement est passé de 42,5% en 2015 à 56% en 2016.

Par ailleurs, 90% parmi les personnes équipées d’un smartphone utilisent des applications mobiles (WhatsApp, Twiter, Messenger…). 58,5% les utiliseraient de manière fréquente, soit 2 à 5 applications mobiles par semaine. «Ces données montrent le changement progressif sur la nature des applications rapidement adoptées par les utilisateurs», précise le régulateur.

Même percée au niveau de la pénétration de l’Internet auprès des ménages. Cette dernière poursuit son trend haussier avec 68,5% des ménages qui sont équipés d’un accès Internet en 2016 contre 66,5% en 2015. C’est l’Internet mobile qui rafle la mise en équipant 66,5% des ménages tandis que 20,7% des familles sont équipées d’un accès Internet fixe.

La proportion des internautes s’élève à 58,3% en 2016, ce qui correspond à un nombre estimé de 18,5 millions d’internautes contre 17,8 millions en 2015. Pour sa part, la proportion des ménages équipés en accès Internet fixe (ADSL/Wi-Fi) a augmenté, en passant de 16,3% en 2015 à 20,7% en 2016. «Même s’il reste important, le nombre d’internautes montre l’existence encore d’un potentiel significatif, pouvant impacter positivement la pénétration de l’Internet et des accès, les taux d’utilisation ainsi que les types d’usage sur Internet», argumente l’ANRT.

Cette ruée vers les smartphones et leur utilisation pour l’accès à Internet impactent le taux d’équipement des ménages en ordinateurs, y compris la tablette. Ce taux enregistre une stabilisation s’élevant à 54,9% en 2016 contre 54,8% en 2015. L’équipement des ménages en tablette seule pa contre continue sa progression avec 26,1% des ménages qui en sont équipés en 2016 contre 20,8% en 2015, fait valoir l’ANRT. Par ailleurs, 40,7% des ménages équipés le sont par un ordinateur portable et 21,7% par un ordinateur de bureau (PC).

Pour ce qui est du multi-équipement en ordinateurs, il concerne 53,6% des ménages qui disposent de plus d’un type de station de travail. Cette proportion est en hausse de près de 6 points entre 2015 et 2016. A contrario, le taux d’équipement des ménages en téléphone fixe continue son repli et passe à 21,8% en 2016, contre 22,3% en 2015.

«Cette tendance baissière observée durant les six dernières années trouve son explication dans la baisse du parc de la téléphonie fixe avec mobilité restreinte», explique l’étude. Cette perte d’attractivité est palpable dans les déclarations de 93,7% des ménages qui ont déclaré s’être équipés en téléphonie fixe pour avoir accès à Internet via ADSL. En revanche, l’accès à la télévision par ADSL ne motiverait que 8,8% des ménages pour s’équiper en téléphonie fixe.

Méthodologie

L’enquête 2016 a été réalisée par l’ANRT, au cours du 1er trimestre 2017, auprès de 2.520 ménages dont 980 en milieu rural. L’échantillon, composé de personnes âgées de 5 ans et plus et issues des 12 régions,  respecte la même structure que celle de la population cible et a été construit sur la base de cinq variables de stratification qui sont la région, le milieu de résidence, le type d’habitat, le genre et l’âge.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc