Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:5020 Le 10/05/2017 | Partager

■ Le sort d'un comté anglais décidé à la courte paille aux élections
C'est à la courte paille qu'a été attribué vendredi le dernier siège du conseil du comté de Northumberland, au nord-est de l'Angleterre, empêchant le Parti conservateur d'obtenir la majorité absolue lors d'une élection locale. Avec 33 sièges sur 67 possibles, les conservateurs s'affichaient déjà comme la principale force politique du comté au moment d'attribuer l'ultime siège, celui de la circonscription sud de la ville côtière de Blyth. Mais après deux recomptes des voix et dix heures d'attente, le Parti libéral-démocrate et le Parti conservateur étaient toujours en tête, à égalité. Le directeur du scrutin a donc décidé de désigner le vainqueur à la courte paille, après avoir envisagé de tirer à pile ou face. Une expérience «vraiment traumatisante», a jugé Lesley Rickerby, la candidate libéral-démocrate qui a gagné le tirage au sort, et siégera donc au conseil du comté. «J'aurais préféré que se dessine une majorité. Mais ainsi fonctionne notre démocratie. Après plusieurs recomptes, nous n'avions guère le choix», a-t-elle déclaré après sa victoire sur le candidat conservateur Daniel Carr. «C'est incroyable de voir que nous organisons une élection démocratique, et qu'on se retrouve finalement à tirer à la courte paille», a-t-elle ajouté. «En le faisant, j'avais l'impression d'avoir mon destin entre mes mains. Mais je dois admettre que c'était vraiment traumatisant». Elle a reconnu qu'elle aurait été «très déçue de perdre de cette manière».
Avec ce tirage au sort, le Parti libéral-démocrate a gagné son troisième siège au conseil du comté de Northumberland, et a empêché le Parti conservateur d'obtenir un 34e siège, synonyme de majorité absolue. Le parti travailliste a quant à lui obtenu 24 sièges. Les sept derniers sièges sont allés à des candidats indépendants.

■ 1.500 personnes portent les noms de personnages de «Star Wars» au Pérou!
Obi-Wan Kenobi est né au Pérou. L'état civil l'atteste et l'autorité chargée d'enregistrer l'identité des nouveaux-nés a fait savoir jeudi qu'ils sont 1.459 dans le pays à porter le nom de personnages de la saga «Star Wars».
Le prénom le plus populaire est Leia, comme la princesse incarnée à l'écran par l'actrice américaine Carrie Fisher dans les premiers films: 533 Péruviennes le portent, a indiqué le Registre national d'identification et d'état civil (Reniec) sur son compte Twitter, 40 ans après la sortie du premier opus de «La guerre des étoiles», en 1977. Parmi les autres prénoms les plus appréciés, on retrouve celui de Han (Solo), joué par Harrison Ford jusqu'au septième épisode. Il est porté par 365 Péruviens, suivi par Orson, en «hommage» à Orson Callan Krennic, le directeur de la division de recherches des armes avancées chargé de la construction de l'Etoile noire. Ils ont été 210 enfants à être nommés ainsi, tandis que 198 autres se dénomment Luke, en référence au chevalier Jedi Luke Skywalker, un des principaux héros de la saga, interprété par Mark Hamill. Le robot R2-D2 n'a pas été oublié, avec 20 enfants portant ce prénom. Les méchants de la série ont eu moins de succès.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc