Habillage_leco
De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:4958 Le 10/02/2017 | Partager

• CGI s’attend à être déficitaire 
Alerte sur résultats pour CGI. La filiale immobilière de CDG devrait afficher un déficit pour l’exercice 2016. Ces pertes attendues, dont l’ampleur sera connue en mars après tenue du conseil d’administration, sont attribuables en partie à l’effort d’assainissement de la société entamé en 2015. CGI avance aussi l’argument de l’arrivée en fin de cycle de certains grands qui devront être remplacés au fur et à mesure. Enfin, la société subit un glissement de ses résultats compte tenu d’un décalage de mise en œuvre des projets. M.A.B.

• Nouveau DG chez Fipar-Holding
Khalid Ziane est le nouveau DG de Fipar-Holding. Diplômé de Sup de Co Reims, Ziane a démarré sa carrière au sein du Groupe BMCE en 1997 avant de rejoindre la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) en février 2004. Khalid Ziane y a contribué notamment à la reprise par la CDG de la société d’investissement Fipar-Holding, à l’élaboration et à la mise en œuvre de sa nouvelle stratégie d’investissement. En septembre 2004, il est nommé directeur Investissements de Fipar-Holding, puis DGA depuis septembre 2009. A.E.

• Bourse: La tendance haussière maintenue pour février 
La bonne mine affichée par le marché boursier devrait se maintenir du moins au cours de ce mois de février. Les investisseurs semblent déjà anticiper une amélioration de la masse bénéficiaire des sociétés cotées à l’issue de la publication des résultats annuels 2016. Ce qui contribue à la hausse des indices. La Bourse devrait aussi profiter de la poursuite de la détente des taux sur le marché obligataire, ce qui encouragerait les investisseurs à prioriser le marché actions pour leurs placements. M.A.B.

• L’ONMT inaugure son premier bureau Afrique
L’office national marocain du tourisme (ONMT) vient d’inaugurer son premier bureau Afrique à Dakar. L’événement a été organisé dans le cadre de la première semaine de la gastronomie et de la culture marocaine qui se tient jusqu’au 14 février. Sise à Almadies, quartier huppé de la capitale sénégalaise, cette nouvelle représentation régionale est censée permettre de renforcer la coopération touristique, notamment dans les volets de la formation, de la communication digitale et la participation aux salons. «L’objectif est aussi d’améliorer les flux entre les deux pays, notamment sur la ligne Dakar-Fès», a expliqué Abderrafie Zouitene, DG de l’ONMT. Selon les chiffres officiels, près de 60.000 Sénégalais visitent le Maroc chaque année, dont une importante partie se rend à la Zaouia Tijania de Fès. Un chiffre que l’Office compte doubler avec l’ouverture de son siège dakarois. Une autre représentation est prévue à Abidjan (Côte d’Ivoire). E.M.G.

• Dessalement d’eau à Dakhla: Réajustement du calendrier
C’est le lundi 6 mars qu’expirera le délai pour le dépôt des offres de pré-qualification relatives au projet de dessalement de l’eau au Sud. Le délai a été prorogé à la demande des investisseurs intéressés. Porté par le ministère de l’Agriculture, le projet permettra la réalisation d’un périmètre irrigué dans la région de Dakhla-Oued Ed Dahab dans le cadre d’un partenariat public-privé. Les demandes de complément d’information doivent être transmises au plus tard le vendredi 17 février. Dans une deuxième étape, il sera procédé au lancement d’un appel d’offres international pour le choix d’un partenaire stratégique. H.E.

• Le PJD tient son conseil national ce samedi
Au moment où tout le monde s’attend à une relance des négociations pour la formation du gouvernement, le PJD préfère se pencher sur son organisation interne. Le parti de Abdelilah Benkirane tient ce week-end une réunion de son Conseil national. A l’ordre du jour, l’adoption du programme annuel et du budget de cette formation. Cette rencontre sera également marquée par l’approbation de la composition de la Commission préparatoire du 8e Congrès national du PJD. M.A.M.

• Enquête sur les accusations de l’Istiqlal
Suite aux accusations contenues dans un article publié sur le site officiel de l’Istiqlal, mercredi dernier, retirées quelques heures plus tard, le ministère de l’Intérieur vient de déposer une plainte auprès du département de la Justice. Ce dernier a ouvert une enquête concernant ce dossier pour définir les responsabilités. Surtout qu’il concerne des accusations adressées dans cet article «à certaines parties de l’Etat, impliquées dans les assassinats de Oued Cherrat», en référence au décès d’Ahmed Zaidi, ex-chef du groupe parlementaire de l’USFP et de Abdellah Baha, ministre d’Etat, dans cette localité. M.A.M.

• Istiqlal: Chabat lance sa campagne à Fès
Hamid Chabat lance sa campagne ce samedi 11 février à Fès. Le secrétaire général sortant du parti de l’Istiqlal se porte candidat à sa propre succession. Ainsi, il a donné rendez-vous à ses militants au complexe culturel et social de Sidi Khiyar (province de Sefrou), pour animer une rencontre sous le thème «une contractualisation pour la dignité». Ce serait l’occasion d’annoncer officiellement la candidature de Chabat. «Nous voulons une forte mobilisation pour réussir la réélection du secrétaire général sortant lors du 17e congrès, prévu les 24, 25 et 26 mars», confie un responsable du parti. Y.S.A. 

• La culture contemporaine africaine s’invite à Rabat
La Fondation nationale des musées en partenariat avec plusieurs opérateurs culturels et institutionnels de la capitale notamment le ministère de la Communication, de la Culture, le Musée Mohammed VI, le CNDH, le Théâtre Mohammed V, le Musée Bank Al Maghrib… organise du 28 mars au 28 avril l’évènement «Afrique en capitale». 
Cette manifestation artistique multidisciplinaire d’envergure, propose des expositions, concerts, projections de film, street art, conférences… positionnant Rabat, «Ville lumière», comme une grande capitale culturelle africaine. A.B.

• Tétouan: Des bus pour les quartiers difficiles d’accès
Vitalis, la société délégataire du transport urbain dans la ville de Tétouan, a lancé l’exploitation d’une nouvelle génération d’autobus, destinés exclusivement à être utilisés dans les quartiers ayant des difficultés d’accès. C’est le cas à Jbel Dersa ou dans la vieille Médina avec des rues étroites ou en pente. Ces bus viennent en complément d’un premier lot déployé l’été dernier dont une vingtaine de bus dotés de connexion wifi, caméras et rampes d’accès pour les personnes à besoins spécifiques. A.A.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc