Habillage_leco
Economie

Retraite fonctionnaires : Ce qui changera au 1er janvier

Par Khadija MASMOUDI | Edition N°:4908 Le 30/11/2016 | Partager
Nouvelle hausse des cotisations d’un point
Les départs seront reportés de 6 mois
La pension calculée sur la moyenne des 24 mois de salaire
retraites_fonctionnaires_008.jpg

Le départ à la retraite sera portée progressivement à 63 ans. Le report s’effectuera à raison de 6 mois par an

Après l’augmentation des cotisations au régime de retraite de un point en septembre, les fonctionnaires devront faire face à une nouvelle hausse en janvier 2017.  Le taux de cotisation passera de 11 à 12% avant d’atteindre 14% deux ans plus tard puisque le législateur a opté pour la progressivité dans l’application de la réforme paramétrique du régime des pensions civiles géré par la Caisse marocaine de retraite (CMR).  L’effort sera également supporté  par l’Etat dont les cotisations vont croître de 4 points sur quatre ans.
La réforme paramétrique de la retraite des fonctionnaires n’est qu’un intermède puisqu’elle accordera un répit supplémentaire de 6 ans au régime: l’épuisement des réserves sera repoussé à 2028 et le cumul des déficits sera réduit de 58% d’ici 2061.
Le changement phare reste  le report de l’âge de départ à la retraite de 3 ans à raison de 6 mois par an. Cette mesure sera appliquée dès janvier prochain. Ainsi, les personnes qui devaient partir à la retraite dès le mois de janvier seront retenues six mois et ne pourront quitter qu’en juin. Plus précisément, les fonctionnaires nés en 1957 partiront  à la retraite à 60 ans et 6 mois, ceux nés en 1958 à 61 ans alors que les personnes nées en 1959 quitteront à 61 ans et 6 mois.  
La possibilité de travailler au-delà de 63 ans est prévue, mais nécessite une dérogation du chef du gouvernement. Une période supplémentaire de 2 ans renouvelables une fois peut être accordée aux fonctionnaires contre deux fois pour les enseignants chercheurs. Pour ces derniers, l’âge légal de départ à la retraite est fixé à 65 ans. La véritable réforme paramétrique sera donc effective en janvier 2017 puisque plusieurs changements sont programmés pour cette date. C’est le cas notamment du salaire de référence retenu pour le calcul de la pension qui se basera sur la moyenne des émoluments de base:  24 mois pour les départ à la retraite en 2017, 48 mois pour ceux prévus en 2018 et 72 mois pour les départs en 2019. A partir de 2020, c’est la moyenne des salaires des huit dernières années de travail effectif (96 mois) qui servira de base de calcul de la pension.
L’autre «surprise» qui attend les futurs retraités de la fonction publique est la baisse du taux d’annuité de 0,5 point. Ce taux passera à 2% dès janvier. Et comme la loi n’est pas rétroactive, la pension sera calculée sur la base d’un taux de 2,5% du salaire de référence pour la période effectuée avant le 1er janvier 2017 et 2% pour la durée de service effectuée à partir de cette date. Dans le cas particulier des départs anticipés, le taux baissera à 1,5% contre 2% actuellement. Seule exception, les adhérents qui comptent 41 ans d’activité et pour lesquels le législateur a maintenu un taux d’annuité de 2%.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc