×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Virus marocanisé

Par Nadia SALAH| Edition N°:5767 Le 22/05/2020 | Partager
nadia_salah.jpg

Partout on entend, par­tout on lit qu’il faut se réinventer, se reconstruire. C’est sans doute vrai. Voilà une oc­casion bien concrète, exactement à notre portée.

On sait maintenant qu’au Ma­roc, le coronavirus présente peu de danger mortel. Le taux de léta­lité est deux à trois fois plus faible qu’en Europe. Et ne parlons pas des Etats-Unis.

On sait aussi que les malades en réanimation sont une petite cin­quantaine et que 20 seulement sont en grave difficulté. Au passage ceci montre qu’il y a assez de lits équipés pour faire face à ces cas et faire reculer la mort. Les attaques du virus vont bien naturellement là où il y a des concentrations d’hommes et d’activités, comme les marchés, les usines… On di­rait que le virus, comme la culture marocaine, aime la proximité et la convivialité.

La majorité de ces concen­trations actives ne pose aucun problème: les gens respectent les gestes barrières. Mais il y a les autres, les clusters. Ils font sauter en l’air la courbe des contamina­tions, si l’on peut s’exprimer ainsi. Des sauts qui affolent les respon­sables nationaux.

Côté usines, on n’a vu qu’un seul communiqué syndical sur le sujet: on attend toujours avec im­patience leur intervention pour re­lever le niveau sanitaire des usines et protéger les ouvriers.

Reste les marchés plus ou moins sauvages. On se souvient d’avoir voté pour des élus muni­cipaux pour s’occuper au plus près des villes et des quartiers. Où sont-ils pour dire aux marchands de ne pas s’entasser les uns sur les autres, avec leurs clients en plus. Cela aussi fait partie de la gestion mu­nicipale, la gestion décentralisée attendue depuis des décennies.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc