×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Symbole

Par L'Economiste| Edition N°:1892 Le 08/11/2004 | Partager

Barbe de dix jours, keffieh à damiers, et, même sous les bombes, doigts en V et grand sourire de bonheur. C’est Arafat, le symbole qu’il est difficile de remplacer, plus qu’Arafat le leader. La politique apparaît, même dans le dramatique contexte palestinien, une affaire d’image plus que de faits. L’image de la résistance palestinienne, c’était lui, même si d’autres résistaient d’une manière plus radicale: marxistes de George Habache détournant les avions dans les années 70, kamikazes du Hamas d’aujourd’hui semant la mort en Israël, enfants de l’Intifada affrontant les chars avec des pierres… En Europe, son keffieh à damiers était devenu la coiffure de ralliement des manifestations gauchistes, et aujourd’hui altermondialistes. Pour les populations arabes, il était le héros de la lutte d’un peuple contre l’oppression; une exception dans un monde arabe où la politique et la “révolution” sont affaire d’élites, de sérail, de putsh d’états-majors, d’interventions étrangères occultes. Enfin, il était symbole de paix, et recevait le Prix Nobel, même si d’autres avaient négocié à Oslo.Il est dommage que le symbole de la Résistance se soit un peu terni au contact du pouvoir, encore une autre fatalité arabe. Quelques affaires de corruption, et surtout le refus de partager le pouvoir, avec les forces du terrain, qui sont encore le plus grand moyen de pression sur Israël, et même de déléguer à ses propres Premiers ministres. Les difficultés de succession viennent surtout de là. La résistance n’était pas un but en soi, elle était un moyen pour arriver à un Etat palestinien. C’est le défi laissé aux successeurs. Eux seront des bâtisseurs avec d’autres symboles; ils ont troqué le keffieh contre le costume-cravate et se rasent tous les matins.Khalid BELYAZID

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc