×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    L'Edito

    Recrutement

    Par Mohamed BENABID| Edition N°:5302 Le 27/06/2018 | Partager
    mohamed_benabid.jpg
     

    Il y a quelques raisons de ne pas désespérer de la conjoncture économique. Les derniers échos en matière de recrutement en sont une. Les métiers mondiaux continuent d’embaucher et il faut s’en féliciter.

    Les différents écosystèmes tirent parti de ressources cognitives dans leurs stratégies d’export et de conquête de parts de marché.

    On le sait depuis un moment, la région du nord profite largement de la présence de Renault et de son écosystème pour devenir un bassin d’emploi attractif pour les cadres, ingénieurs et autres informaticiens. Kénitra et la zone atlantique devraient également capitaliser sur la manne  avec PSA.

    A l’heure où la compétitivité-prix alimente un débat controversé, souvent, niveau de chômage oblige, plus pour des raisons politiques qu’économiques, ces tendances confirment que les entreprises restent lucides lorsqu’il s’agit de blinder leurs stratégies de développement pour les asseoir sur des leviers moins volatils.

    Et ce même s’il y a bel et bien des coûts cachés, et indirects, des intrants: rigidités persistantes du marché du travail, contingences du climat des affaires, boycotts intempestifs… L’exemple de l’Italie en ce moment valide bien la pertinence de pareilles orientations.

    Le dynamisme de l’export dans ce pays intrigue, porté par la santé de ses districts industriels qui arrivent à performer à l’international en dépit du handicap supposé d’un euro fort!

    Cet objectif de compétitivité n’est cependant pas dévolu exclusivement aux entreprises, mais échoit aussi aux différentes institutions de formation interpellées sur leur capacité à s’adapter à la demande RH et à proposer de bons profils.

    La formation dope la compétitivité hors prix, car tout se joue à l’échelle de la qualité du facteur travail, prérequis pour monter en gamme.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc