×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    L'Edito

    L'éditorial

    Par L'Economiste| Edition N°:55 Le 26/11/1992 | Partager

    Une époque sombre sous nos yeux, entraînant avec elle des pans de notre paysage économique et intellectuel.

    Ici, de grandes familles, qui ont manqué l'économie marocaine des années 50 jusqu'à la fin des années 80, sont aux prises avec des difficultés de gestion, de marché, de techniques, de finances... Là, des hommes prennent plus ou moins volontairement leur retraite.

    Les sentiments sont partagés: est-ce une crise profonde dont on ne se remettra pas? Est-ce au contraire le grand nettoyage par le vide? Ni l'un ni l'autre évidemment, puisque ce n'est rien d'autre que les paradoxes de la croissance avec ses espoirs et sa cruauté.

    Il s'agit bien de paradoxes. Nous devrions dire qu'il s'agit encore de paradoxes, en soulignant le mot "encore". En effet, notre univers intellectuel fonctionne encore largement sur les anciennes formules. Nous voyons encore la crise irrémédiable là où, dans quelques années, tout le monde ne verra qu'une incapacité à s'adapter chez ceux qui auront disparu.

    Nous continuons à comprendre à l'envers le vrai message des dinosaures: nous ne voyons que leur mort. Surtout que les jeunes enfants, eux, sont passionnés par leur vie et par le fait que cette vie ait pu générer celle, autrement plus vigoureuse, des mammifères. Cette vision des jeunes ne manque pas de rigueur et de pénétration d'esprit.

    Une époque est en train de disparaître et une autre est déjà là, active, exigeante, voire revendicatrice et ingrate. Ses thèmes phares sont l'entreprise à gestion multidimensionnelle et pas seulement l'entreprise qui fabrique; le capital ouvert et partagé en lieu et place de l'exclusivité; l'effort constant de qualité en surimpression de l'effort de quantité; la liberté et la responsabilité de l'individu exercées au quotidien,...

    Abdelmounaïm DILAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc