×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

L'Edito

L'éditorial

Par L'Economiste| Edition N°:627 Le 29/10/1999 | Partager

Le Maroc a fait des progrès en un an en matière de lutte contre la corruption. C'est la surprise que réserve Transparency International dans son étude comparative. Mais ne nous trompons pas de données: l'étude porte, non pas sur la corruption elle-même, mais sur les impressions de corruption qu'ont les gens.
Les impressions de corruption sont donc moins grandes chez nous qu'elles ne l'étaient l'année dernière. Voilà qui doit plaire à M. Ahmed Lahlimi, ministre des Affaires Générales, et à son équipe. En effet, voilà plusieurs semaines qu'ils sont attaqués dans la commission interministérielle constituée en juin dernier, suite au colloque commun organisé avec la Banque Mondiale. Ces attaques portent essentiellement sur l'impunité dans les affaires portées sur la place publique et sur l'application molle des mesures déjà en place, telles que les nouvelles modalités de passation des marchés publics.
Le gouvernement aurait tort de s'en tenir à la satisfaction pour l'amélioration de son score. En profondeur, il ne signifie pas que la bataille est gagnée. Il signifie que l'opinion publique crédite la démarche d'un avis favorable, mais c'est un crédit, une avance sur réalisation. Comme tous les crédits, il a un prix et il a un terme. Et comme tous les crédits, s'il y a un accident à l'échéance, c'est d'abord le projet financé qui est remis en cause et ensuite c'est le promoteur lui-même qui se fait torpiller.
Mieux ou pire, c'est selon: dans ce système de sanction politique, il n'y a pas moyen de s'échapper en versant un pot-de-vin ou en payant la "tarifa"!

Nadia SALAH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc