×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Intox

Par L'Economiste| Edition N°:1536 Le 10/06/2003 | Partager

Vive la musique! Vive la vie! Casablanca célébrera, comme l'année dernière, la fête de la musique le 21 juin. Rien ne gâchera ce rendez-vous, pas même un faux communiqué qui circule depuis la semaine dernière sur son annulation. La wilaya, co-organisatrice de cet événement avec le CRT (centre régional du tourisme), compte ouvrir une enquête sur ce mystérieux communiqué qui n'est que pure intox. L'annulation de la manifestation avait surpris et même choqué plus d'un.Annuler veut dire baisser les bras. Annuler veut dire se retrancher derrière la peur et la phobie provoquées par les événements tragiques du 16 mai. Au contraire. Et les Marocains l'ont prouvé le lendemain du vendredi noir. Ils sont sortis, ils ont multiplié les rencontres et ils ont marché le 25 mai dans les rues de la capitale économique. Ils se sont soulevés "comme un seul homme", selon l'expression de SM le Roi Mohammed VI dans son dernier discours. Le message est unanime: la vie continue et le terrorisme ne gagnera pas. Comme toutes les rencontres, tous les festivals maintenus, celui de Casablanca est un autre message de paix et de tolérance. Parce qu'il s'agit de passer de comportements fermés et méfiants à l'ouverture et au partage. Et c'est l'essence même de la musique.De site en site, les spectateurs se laisseront emporter par les mélodies et découvriront les talents d'une jeunesse qui déborde d'énergie. Aujourd'hui, les progrès d'une nation ne sont pas uniquement appréciés et évalués à travers son essor économique, mais aussi selon le bien-être de ses populations, de ses enfants, et de ses futures générations. C'est cette jeunesse qu'il faut aussi écouter et entourer. Et ce ne seront pas les détracteurs qui nous gâcheront la fête…Meriem OUDGHIRI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc