×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Grippe

Par L'Economiste| Edition N°:2196 Le 19/01/2006 | Partager

Combien d’éleveurs de volaille, au Maroc, seront incapables de gérer le risque du virus de la grippe aviaire? Il ne s’agit pas seulement du risque pour leur propre élevage, petit ou grand. Il s’agit aussi et surtout du risque qu’une maladie dans un élevage fait peser sur tous les autres, et, in fine, sur les humains, au cas où la mutation du virus se produirait chez nous. Chacun a en mémoire ces amoncellements de poulets morts que nul n’avait pris soin d’enterrer. Des éleveurs, des vétérinaires de l’Etat ou des communes, des maires et des gouverneurs ont préféré laisser des amas de cadavres pourrir à proximité des villes plutôt que de désinfecter la zone et ensuite d’enquêter pour savoir de quoi étaient morts ces poulets et qui est responsable des carcasses abandonnées.Sans souci d’incongruité, «c’est juste un problème d’enfouissement», nous répond le ministre de l’Agriculture, qui trouve que «L’Economiste en fait trop». Pourtant, ce n’est sans doute pas assez car les informations d’Indonésie, de Roumanie ou de Turquie montrent que ce sont les tous petits élevages, conduits par des non-spécialistes, qui sont les plus dangereux du point de vue de l’épizootie. Or, si de soi-disant professionnels sont assez imprudents pour abandonner les cadavres de leurs volailles sur la voie publique, que vont faire les amateurs? Nadia SALAH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc