×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Voici ce qui attend les assureurs marocains selon Fitch

    Par L'Economiste| Le 20/03/2018 - 13:25 | Partager
    Voici ce qui attend les assureurs marocains selon Fitch

    Fitch Ratings vient de publier son analyse sur ce qui attend le marché des assurances au Maroc. Selon les projections de l’agence de notation américaine, les assureurs marocains "réduiront progressivement leur exposition aux actions et détiendront davantage d’obligations d’État dans leurs portefeuilles d’investissement lorsque le nouveau régime Solvabilité basé sur le risque du pays entrera en vigueur". En effet, ce régime devrait stimuler le crédit pour les assureurs, indique Fitch. Il va nécessiter "une meilleure analyse et gestion du risque et une meilleure capitalisation ajustée en fonction du risque". Toutefois, le régime Solvabilité II pourrait impacter négativement le marché.

    En effet, explique l'agence, "la rentabilité des assureurs pourrait baisser en raison du passage à des placements moins risqués". Et bien que les rendements des actions aient stimulé la rentabilité au cours des dernières années, les rendements des obligations d’État "sont relativement faibles par rapport aux normes historiques".

    Le Maroc, rappelons-le, est le 2e plus grand marché d’assurance en Afrique, avec des primes totales d’environ 3,5 milliards d’euros en 2017, loin derrière l’Afrique du Sud mais bien devant ses pairs du Maghreb.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc