Flash

La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir

Par L'Economiste| Le 20/09/2018 - 10:33 | Partager
La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir

La plus haute instance judiciaire confirme la liquidation du raffineur Samir avec une poursuite d’activité. Cette décision a été d’abord prise par le tribunal de commerce de Casablanca le 21 mars 2016. Le jugement de la plus grande liquidation de notre histoire judiciaire a été ensuite appuyé par la Cour d’appel. La position de la Cour de cassation n’apporte rien de nouveau et ne va rien changer à la procédure en cours, selon une source très proche du dossier. Elle démontre par ailleurs que la décision prise dès le départ de liquider l’entreprise avec poursuite d’activité a été la bonne.

Le syndicat (CDT) autant que les salariés militent pour deux scénarios. Soit la reprise de la raffinerie par un investisseur. Une option qui s’est révélée difficilement réalisable à ce jour. Soit la conversion de la dette de Samir en des prises de participation dans le capital. L’Etat est son premier créancier.

En effet, la Douane se prévaut d’une vingtaine de milliards de DH.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc