×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:1874 Le 13/10/2004 | Partager

. Les araignées, ennemi n° 1 des Britanniques Les araignées, cafards et autres bestioles à six ou huit pattes, font plus peur aux Britanniques que la perspective d’une attaque terroriste ou même la mort. C’est ce qui ressort des résultats d’un sondage publié le 11 octobre et réalisé pour une compagnie cinématographique, Universal Pictures UK. Les attentats terroristes se classent au second rang des phobies des Britanniques, suivis par les serpents (3) et l’altitude (4), selon ce sondage réalisé auprès de mille adultes britanniques. La mort ne se situe bizarrement qu’en cinquième position, précédant toutefois la visite chez le dentiste (6) et les piqûres (7). Les discours en public ou dans un contexte professionnel et les réunions familiales sont en huitième position, précédant la crainte des dettes (9) et les voyages en avion (10). “La peur des animaux grouillant à quatre pattes ou davantage, est une peur plus ancienne et primaire (que la peur des attentats terroristes), remontant à l’âge des cavernes”, a expliqué la psychologue Donna Dawson.. Dix ans après… le perroquet Nelson obtient gain de causeLa Cour de justice administrative de l’Etat régional de Hesse (centre de l’Allemagne) a décidé en dernière instance le 11 octobre, après une bataille juridique de plus de dix ans, que le perroquet Nelson pourrait continuer d’accueillir les clients d’une pharmacie de la région de Francfort. Nelson avait l’habitude d’accueillir les clients d’une pharmacie de la ville de Langen, près de Francfort, d’un sonore “Guten Morgen!”, mais des plaintes avaient été déposées pour protester contre la présence de l’animal à proximité des médicaments. Pour satisfaire les exigences d’hygiène, l’animal devra être enfermé dans une cage de verre, mais il pourra toujours s’adresser aux clients à travers une ouverture sur le côté orienté vers la vitrine de l’officine. Il y a dix ans, un jugement avait contraint le pharmacien à protéger trois côtés de la cage de l’animal par une vitre. Mais les dispositions prises par le pharmacien n’ayant pas satisfait le tribunal, l’affaire avait rebondi.. Trois hamburgers d’un coup!Un habitant de Singapour a battu un record du monde en se mettant trois hamburgers “et un petit peu plus” dans la bouche, soit 369 grammes, sans avaler. Don Ezra Nicholas, 19 ans, a battu le précédent record détenu par un Américain, Johnny Reitz, avec 340 grammes, a rapporté, le 11 octobre, le quotidien de Singapour Strait Times. “Je suis le ‘burger king’ (roi du hamburger)”, a déclaré le vainqueur, soulignant que ce record n’avait pas été facile à réaliser: “Je ne pouvais rien voir ou entendre. Pendant un instant, je n’ai pas pu respirer”.Ce record insolite a été battu lors d’un week-end de compétition à Singapour où l’on tentait de battre une dizaine de records inscrits au Livre Guinness.(AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc