×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Taza: Une foire pour animer la ville

Par L'Economiste | Edition N°:1818 Le 23/07/2004 | Partager

. 15.000 visiteurs sont attendus pour cette 23e édition . Intérêt particulier pour l’investissement des MRE La Foire de Taza a ouvert hier soir ses portes au grand public. Et elle continuera à recevoir les visiteurs jusqu’au 1er août. Créée en 1962, cette foire a déjà une histoire. Elle fête cette année son 23e anniversaire. “Ensemble pour la promotion de l’investissement” est le thème choisi pour cette édition. Occupant une superficie globale de 40.000 m2, cette infrastructure dispose de 63 stands fixes d’exposition, ouverts aux sociétés et administrations. 24 stands sont destinés à l’artisanat. Pour le petit commerce, un espace pouvant accueillir jusqu’à 25 stands en préfabriqué lui a été réservé. Les espaces d’animation comprennent cafés, restaurants, aires de jeux forains et salle de fêtes. Rendez-vous incontournable pour la population locale, la foire s’est imposée depuis longtemps comme principale activité de la saison estivale à Taza. C’est une véritable bouffée d’oxygène pour les habitants de cette région dépourvue d’animation culturelle, artistique ou encore de divertissements. Chaque année, ce sont plus de 15.000 personnes qui viennent visiter la foire. Lesquelles personnes sont, toutefois, plus attirées par le programme d’animation associé depuis toujours à l’événement que par l’achat des articles exposés. Rappelons que ce rendez-vous, habituellement organisé par la CCIS de Taza et Taounate, a été manqué l’année dernière. Et ce en raison des élections professionnelles dont la date a coïncidé avec celle de la foire. Aujourd’hui, les organisateurs veulent bien se rattraper. Pour ce faire, de nouvelles dispositions ont été prises. D’abord, l’organisation a été, pour la première fois, partagée entre la CCIS de Taza et Taounate et la commune urbaine de Taza. . Promotion de l’investissementUne commission composée des deux conseils ainsi que de certains membres de la société civile a été notamment constituée pour assurer le succès de cette édition. Résultat: un programme aussi riche que varié. Outre l’animation qui continue à être le pilier de cette manifestation (soirées artistiques et folkloriques, activités sportives, kermesse pour les enfants…), un intérêt particulier a été accordé à la promotion de l’investissement dans la région. Des journées sectorielles ont été programmées pour faire connaître davantage les potentialités locales, notamment en matière de tourisme, agriculture, industrie… Sont entre autres ciblés par cette action, les MRE qui sont nombreux à prendre leurs vacances en cette période d’été. Des écrans géants ont été installés pour conforter cet effort communicatif. De même, une journée sur l’investissement a également été prévue en marge de la manifestation. Autre nouveauté de cette édition: c’est la CCIS qui s’est chargée directement de la concession des différents services de cette infrastructure (les guichets d’entrée, les stands et les cafés et restaurants). “Avant, cette opération était confiée au privé car la chambre ne disposait pas de régie de recettes et de dépenses”, explique Abdelouahed El Messaoudi, président de la CCIS de Taza et de Taounate. “Aujourd’hui, ce vide juridique a été comblé”, conclut-il. Amal TAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc