×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Sodexho Pass International au Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:611 Le 07/10/1999 | Partager

· Le groupe compte commercialiser dès la fin de l'année 1999 des chèques restauration/alimentation
· Objectif commercial: Intégrer 20.000 à 30.000 utilisateurs d'ici fin 2000
· Sodexho Pass Maroc est détenue à 40% par Cofimag


Le chèque repas et alimentation fait son entrée au Maroc. En effet, le groupe Sodexho Pass International, qui revendique la place numéro un mondialement pour le créneau de la restauration et des services aux entreprises, vient de s'installer à Casablanca(1). La structure créée s'appelle Sodexho Pass Maroc. Son capital de cinq millions de DH est contrôlé à hauteur de 60% par le groupe Sodexho. Le reste (40%) est détenu par Cofimag, société marocaine spécialisée dans les activités de monétique et des services bancaires intégrés. Ces deux partenaires vont combiner leur savoir-faire pour la commercialisation au Maroc du chèque restauration/alimentation. Le nom choisi pour ce produit est "MIDA". Comme l'explique M. Najib Fassi Fihri, administrateur de Sodexho Pass Maroc, "l'utilisation de cet instrument repose sur un principe simple". Ainsi, l'employeur, qui peut être une entreprise ou une administration, achète des chèques restauration/alimentation qu'il remet par la suite à ses employés. Ces derniers les utilisent pour le règlement de leurs dépenses en alimentation/restauration auprès des points de vente et restaurants affiliés chez Sodexho dont la liste est en cours d'élaboration.
Cet instrument, avance Mlle Yasmina Chbani de Sodexho Pass Maroc, présente une multitude d'avantages aussi bien pour l'employeur que pour les salariés et les affiliés.
Ainsi, l'entreprise bénéficie principalement d'avantages fiscaux. En effet, la Loi de Finances 1999/2000 précise "qu'en prévision de l'institution de l'horaire continu, le législateur exonère de l'IGR sur salaire les frais de nourriture ou d'alimentation accordés par les employeurs à leurs salariés sous forme de bons représentatifs de frais de nourriture ou d'alimentation. Cette exonération demeure dans la limite de 10 DH par salarié et par journée de travail et de 20% du salaire brut imposable du bénéficiaire". Ainsi, par exemple, pour un salaire mensuel de 3.500 DH, la somme exonérée est de 10 x 20 jours de travail x 35% (taux IGR)= 70 DH, soit donc une économie annuelle de 770 DH pour onze mois de travail.
S'agissant des affiliés, les responsables de Sodexho avancent principalement "l'augmentation de leur chiffre d'affaires et la fidélisation de leur clientèle". Quant aux salariés, "ils peuvent utiliser librement leur chèque sans être contraints de le dépenser dans la cantine de l'entreprise". Ils peuvent même, au lieu d'un repas, l'utiliser pour l'achat de denrées alimentaires chez un épicier affilié à Sodexho. La commercialisation de cet instrument démarrera au début de l'année prochaine à Casablanca et Rabat dans une première étape. L'entreprise, qui prévoit également d'investir la restauration collective, se fixe comme objectif commercial l'intégration de 20.000 à 30.000 utilisateurs d'ici la fin de l'exercice 2000.

Aniss MAGHRI

(1) Sodexho Pass est présent dans 25 pays à travers le monde. En 1998, il s'est implanté dans quatre nouveaux pays dont la Tunisie. La société compte quelque 8 millions d'utilisateurs pour un milliard de chèques émis annuellement.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc