×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprise Internationale

Saab-Scania multiplie ses tentacules

Par L'Economiste | Edition N°:33 Le 11/06/1992 | Partager

LE suédois Saab-Scania, considéré comme le constructeur de poids lourds le plus rentable avec un chiffre d'affaires de 22,9 milliards de Francs et un résultat net de 2,2 milliards en 1991, veut s'implanter sur de nouveaux marchés.
Les responsables pensent à l'ouverture d'ateliers d'assemblage, à l'image de ceux qui démarrent au Maroc et en Tunisie ou qui devraient bientôt être créés en Pologne et en Thaïlande.
Scania dispose déjà de quinze ateliers de ce type dans le monde et projette d'avancer ses points en Afrique du Sud, les Etats-Unis étant pour l'instant écartés.
Le constructeur suédois, qui a récemment signé un accord avec l'équipementier américain Cummins, destiné à mener conjointement des recherches sur l'injection à haute pression, est le seul constructeur étranger à avoir mené à bien un projet d'unité d'assemblage de camions en France (les groupes français avaient toujours cherché jusque là à empêcher leurs concurrents de s'implanter dans l'Hexagone, que ce soit pour y produire des voitures ou des camions).
L'usine Saab-Scania d'Angers vient en effet, d'être inaugurée Mercredi 3 Juin à l'occasion de la sortie du premier camion.
L'usine d'Angers, qui emploie 200 personnes, va assembler cinq véhicules par semaine. La production doit être doublée d'ici la fin de l'année et Scania espère atteindre trente camions hebdomadaires dès la fin de 1993.
Le montant investi est de 450 millions de Francs; "le groupe doit maintenant décider de la suite du projet, c'est-à-dire de la capacité et de la date d'ouverture de l'usine d'assemblage de moteurs que le département, la région et la ville se sont déjà engagés à financier à hauteur de 30 millions de Francs".
L'usine d'Angers s'inscrit dans un schéma d'organisation mondiale de la production, déclarent les dirigeants de Scania.
Elle servira à fournir le marché français et européen, l'objectif étant d'atteindre 15% de parts de marché en Europe, contre 11% actuellement.o

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc