×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Eco-Consom

    Regard sur l'actualité

    Par L'Economiste | Edition N°:145 Le 15/09/1994 | Partager

    Attentat de Marrakech: La piste terroriste

    L'AFFAIRE de l'hôtel Atlas Asni de Marrakech continue de prendre des proportions insoupçonnées. Un nouvel acteur fait son entrée: le Mouvement de la Jeunesse Islamique Marocaine (MJIM), infiltré depuis peu par des durs favorables à la lutte armée. A Paris, le juge chargé de l'affaire a mis en examen une neuvième personne pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste". Au Maroc, la police vient d'arrêter un autre Algérien et découvert une importante cache d'armes à Casablanca. En deux heures de perquisition, la police française découvre au domicile en France de l'Algérien arrêté au Maroc un manuel de sabotage rédigé à la main, un organigramme des Renseignements généraux marocains, des informations sur les méthodes de travail de la DST et un tampon de l'Armée Islamique du Salut, le bras armé du FIS.

    Maroc Hebdo poursuivi par les 3 anciens leaders du PND

    C'est peut-être une première. Notre confrère Maroc Hebdo est poursuivi, non pour les écrits de ses journalistes, mais pour les propos tenus par des personnalités qu'il interviewait.

    En l'occurrence, ce sont les ex-dirigeants du PND, Khali Hanna Ould Rachid, Abdelkader Benslimane et Moussa Saâdi, qui s'estiment injuriés et diffamés par les propos de M. Arslane El Jadidi et Abdellah Kadiri. Les plaignants réclament pour cet acte "préjudiciable à leur dignité" le Dirham symbolique et la publication du verdict dans 4 journaux. Maroc Hebdo estime qu'il n'a fait que son travail d'information, et que ce sont les protagonistes qui le sollicitaient pour exposer leurs points de vue. Maître Ziane assure la défense de notre confrère.

    Compromis sur l'avortement

    "En aucun cas, l'avortement ne doit être considéré comme méthode de planification familiale", rappelle le texte adopté lors des travaux des Nations Unies sur la population et le développe ment. Le nouveau texte apporte trois éléments nouveaux: il prend en compte les problèmes de santé liés à l'avortement, met l'accent sur la nécessité de la planification familiale si l'on veut réduire le recours à l'avortement et reconnaît qu'il existe des grossesses non désirées.

    L'enveloppe financière consacrée à la population a été triplée, jusqu'à 17 milliards de Dollars en l'an 2000. Ainsi, 10,2 milliards devraient aller aux programmes de planning familial, 5 milliards à des services tels que ceux consacrés aux problèmes de santé liés à la procréation, le reste à la lutte contre le sida et les maladies sexuellement transmissibles, aux études et recherches.

    La croisade anti-foulard

    Après la chasse aux intégristes menée durant l'été par Charles a Pasqua, ministre français de l'Intérieur, c'est au tour du foulard islamique d'être pris dans la ligne de mire du ministre français de I' Education Nationale . Ce dernier vient d'annoncer son intention d'interdire les "signes si ostentatoires qu'ils séparent les jeunes entre eux". Le foulard fait bien évidemment partie du lot. La réaction des Musulmans de France ne s'est guère fait attendre. Neuf associations évoquent le "climat d'intolérance qui se développe" en France et menacent de retirer leurs enfants de l'école laïque.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc