×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Plus qu’un mois pour Labied chez la CDG

Par L'Economiste | Edition N°:3509 Le 15/04/2011 | Partager
Un espace particulièrement adapté à ce peintre si divers
Des toiles qu’on ne reverra peut-être plus
Des prêts de collectionneurs privés

Edités par la Caisse de dépôt et de gestion, ces deux beaux livres accompagnent la dernière et l’actuelle exposition de la galerie de la Caisse à Rabat, à la place de l’ancien marché aux fleurs. L’exposition Kacimi, sous le patronage du Souverain, avait rassemblé des œuvres qui ne seront peut-être jamais plus réunies. Pour Miloud Labied (seulement Miloud pour titrer le livre), l’exposition est encore ouverte pour quelques semaines, jusqu’au 24 mai. Les livres ne sont pas en librairie, mais on peut les trouver à la galerie

Juste le prénom, Miloud, pour titre du livre. «C’est parce que l’homme est si affable, si proche des gens qu’on ne pouvait que titrer sur son seul prénom», dit Dina Naciri, directrice de la Fondation CDG et donc responsable de la galerie de la Caisse. Une galerie au top niveau technique, sans doute le meilleur espace d’exposition existant au Maroc. L’éclairage est si soigné qu’on dirait que chaque peinture est seule et unique.


Etonnante variété


L’espace met donc bien en valeur les œuvres de Miloud Labied, peu nombreuses, mais d’une variété étonnante. Les œuvres viennent de collections privées ou encore de celle de l’ONA. Peu même parmi les amateurs savent que Miloud Labied est aussi divers, dans le trait, dans l’inspiration, dans l’exécution. On y trouve deux dessins d’une finesse surprenante, exécutés avec une infinie patience (Collection de Mazière). Un ton, des lignes à la Cocteau en plus doux, plus travaillé. Puis aussitôt, des matières en relief, marquées de rouge-orangé, ouvrent un nouveau Labied.
Et il y a aussi les retours de New York, avec forcément les lignes dures et droites, comme il en advient souvent chez les artistes au retour de cette ville-pomme toute en hauteur. Avec là, peu de couleurs, juste des dégradés de gris et bleus. Le visiteur sera aussi irrésistiblement attiré par la grande toile du fond. Elle vient de la collection ONA, une des plus importantes collections de Miloud Labied, dit-on, constituée de très longue date. Une collection commencée quand le peintre n’était pas encore connu et reconnu. Une très grande toile en long, toute en gaité, vous attirera et vous aimantera. Avec toujours les visages esquissés, avec leurs trop grands yeux… mais l’impression s’évanouit: avait-on vraiment vu des visages, et pas des corps allongés? Pourtant, ce sont des corps allongés, pas de doute, à moins que... Ne dirait-on pas des vagues si puissantes, orange avec des traits de rouge qui leur donnent une force étrange. Non, des visages aux grands yeux, les yeux Miloud. C’est la magie de Labied, quand elle est éclairée au mieux.


Dessins très doux


Et puis voilà encore un petit dessin, très doux aussi, presque maniéré. Mais, mais c’est Labied lui-même avec ces grosses lunettes rondes. Et puis, très classique la grande toile de la collection de Faouzi Chaâbi, où l’on ne voit que désordre… jusqu’à ce qu’on vous dise: «Si, vois-tu là, les grands visages, là, là encore, très grands». Curieux effet, même la phrase se démonte devant cette mystérieuse et géante toile. Haute depuis longtemps, la cote des Labied a franchi des sommets lors d’enchères l’année dernière avec parfois des pointes au-delà du million de DH. Et comme souvent l’exposition à la CDG est une consécration qui pousse le niveau un rang plus haut encore.
En partant, n’oubliez pas votre livre, vous le trouverez nulle part ailleurs. Et vous en aurez besoin pour penser encore et encore à votre visite à la galerie de la CDG.

N. S.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc