×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

ONDA: Plus de 3 milliards de dirhams pour ses extensions

Par L'Economiste | Edition N°:1783 Le 04/06/2004 | Partager

. Le plan triennal 2004-2007 comprend tous les aéroports du Maroc. Objectif: 18 millions de passagers par an en 2010Porter la capacité d’accueil à 18 millions de passagers par an, garantir des conditions optimales de sécurité et de sûreté aussi bien aux passagers qu’aux opérateurs, fournir un service de qualité. Des objectifs que l’Office national des aéroports (ONDA) compte atteindre avant 2010, date d’ouverture des frontières, et d’accueil des 10 millions de touristes. Aussi, l’ONDA a alloué une enveloppe de plus de 3 milliards de DH à son programme de développement pour la période 2004-2007. «C’est dans le cadre d’une nouvelle vision de communication et pour accompagner la croissance du trafic aérien que nous dévoilons aujourd’hui une partie de notre stratégie de développement», indique Abdelhanine Benallou, directeur général de l’office, lors d’un point de presse tenu le 2 juin dernier à Casablanca. Pour les 4 ans à venir, c’est un planning chargé qui se profile. L’ONDA prévoit le développement du réseau aéroportuaire, convoitant d’accueillir 18 millions de passagers par an en 2010. Ce projet sera concrétisé à travers l’extension des différentes aérogares pour un coût global de 1 milliard de DH. Et c’est avec la réalisation d’un nouveau terminal à l’aéroport Mohammed V, d’un budget de 720 millions de DH qu’elle a démarré. L’objectif est de doubler la capacité d’accueil à 8 millions de passagers et d’accompagner le transport des marchandises dont le flux augmentera avec les ALE.Outre l’extension des aérogares et des infrastructures de l’aéroport de Tanger (83 millions de DH), celle de l’aéroport d’El Hoceïma est également prévue. Selon Benallou, «c’est un besoin qui s’est fait sentir surtout suite au séisme qui a frappé la région». D’ailleurs, le DG affirme que l’un des problèmes rencontrés lors de cet événement est «l’étroitesse de la piste qui permet d’accueillir seulement 3 avions à la fois». Ce projet de 74 millions de DH portera cette capacité d’accueil à 6 avions. Dans le pipe également, le projet d’extension des infrastructures de l’aéroport de Marrakech (20 millions de DH). Benallou souligne qu’il s’agit d’une action urgente vue la saturation du trafic en période de pointe dans cette région. L’ONDA prévoit, par ailleurs, l’extension de l’aérogare d’Essaouira et la réalisation d’une nouvelle à Dakhla avec des coûts respectivement de 25,5 et 15 millions de DH.Outre l’élévation de la capacité d’accueil des aéroports nationaux, l’ONDA s’active à développer le dispositif national de navigation aérienne. Ce projet doté de 470 millions de DH permettra au système de navigation aérienne nationale, de se conformer aux normes mondiales (CNS/ATM). Cette opération, précise le DG, améliorera la communication entre les pilotes et les centres de contrôle des espaces adjacents. Au menu de cette action, l’installation de 3 nouvelles stations-radar à El Jadida, Oujda et Tan Tan, en plus des 4 existantes. Figurent également l’extension du réseau de stations terriennes V/SAT à 10 par l’implantation de 6 nouvelles, la modernisation des équipements de navigation aérienne et la mise en place de 3 radars d’approche.


La sécurité aussi

Après le 11 septembre 2001, la sécurité au sein des aéroports s’impose de plus en plus. Ainsi, ce volet n’est pas en reste dans le programme de l’ONDA. L’Office a d’ailleurs réservé une enveloppe de 270 millions de DH au renforcement de la sûreté aéroportuaire. Ce projet comporte l’installation des équipements de contrôle par rayons X des bagages à main et de soute, des équipements de détection des explosifs, des portiques magnétiques de détection des métaux, des caméras de surveillance et des clôtures aux environs des aéroports.Meryeme MOUJAB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc