×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Société

Maladies chroniques: Journée de solidarité

Par L'Economiste | Edition N°:2745 Le 31/03/2008 | Partager

. Elle aura lieu le 17 avril. 3 millions de Marocains concernés«Un petit geste pour les grands maux». C’est le thème choisi pour le 1er festival social consacré aux malades atteints de pathologies chroniques et graves. Qualifié par ces organisateurs de «Printemps du patient», cet événement a pour objectif d’ouvrir un débat national sur les maladies chroniques et graves. Le festival, prévu pour le 17 avril, est aussi une occasion pour formuler de nouvelles propositions dans le but d’améliorer la qualité de vie des patients. Cela va des structures hospitalières à l’accès aux soins de qualité, sans oublier le soutien psychosocial du malade. Le caractère social et humanitaire de cet événement vise à sensibiliser le grand public sur la situation difficile à vivre de cette tranche de la population. Au menu de cette première édition, des ateliers et des conférences pour que les professionnels de la santé et les décideurs puissent mener une réflexion rétrospective sur les actions à entreprendre pour répondre aux besoins de ces malades. Ils sont plus de 3 millions à partager le calvaire de la lutte contre les maladies chroniques. Cette journée se veut aussi une plate-forme d’échange et de dialogue entre les différents acteurs concernés par la problématique des maladies chroniques et des gens qui en souffrent. Les associations partenaires de cet événement vont profiter de l’occasion pour lancer «l’appel aux gestes» envers les malades. Les organisateurs expliquent que l’événement n’est pas un appel aux dons. «Le but est que chacun fasse un geste direct envers ces patients. Le geste peut être une visite à un malade hospitalisé, un sourire ou encore une main tendue», indique Driss Jamil, président de SOS Hépatites. A noter que le Printemps du patient 2008 est une initiative de l’association SOS Hépatites en collaboration avec les associations Reins et l’AMP (Association marocaine de lutte contre la polyarthrite rhumatoïde). Les organisateurs misent sur une participation accrue des autres associations de patients. «Aller à la rencontre d’autres associations de patients marocains va permettre d’échanger les meilleures pratiques à même d’améliorer le quotidien des patients», explique Jamil. L’événement va constituer aussi l’occasion de créer un réseau associatif oeuvrant pour l’amélioration de la situation de cette catégorie de malades.Saad Souleymane BOUHMADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc