×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

L'UE fait valoir sa position de premier donneur d’aide

Par L'Economiste | Edition N°:2421 Le 13/12/2006 | Partager

. 286 millions d’euros en 2006. Le Maroc partenaire “privilégié»L’Union européenne (UE) est le premier donneur d’aide du Maroc. Elle aura déboursé pas moins de 286 millions d’euros (3,14 milliards de DH) en 2006, soit une augmentation de 150% par rapport à 2003. L’UE veut le faire savoir et valoir. Un sondage, réalisé par ses soins l’année dernière, confirme que seuls 18% des Marocains ont cité l’UE parmi les bailleurs de fonds du pays. En fait, l’UE appuie le Royaume dans toutes ses réformes: réforme de l’administration publique, couverture médicale, fiscalité, secteur des transports, éradication des bidonvilles… «L’Union européenne est non seulement le premier bailleur de fonds du Maroc, mais c’est aussi son premier partenaire économique», déclarera Bruno Dethomas, ambassadeur et chef de la délégation de l’UE au Maroc, lors d’un point de presse donné lundi à Casablanca. «Un partenariat d’une grande intimité, qui positionne le Maroc comme pays privilégié», ajoute-t-il. L’UE entame donc une campagne de communication pour mieux faire connaître ses actions au Maroc. Dethomas explique: «Nous avons tout intérêt à ce que les Marocains sachent que l’Union européenne est un partenaire fiable et généreux et que le contribuable européen sache que son argent est bien utilisé. Cela aidera certainement à une meilleure compréhension entre les peuples». Outre les outils classiques (film institutionnel, affichage, site Internet…), l’UE met en place un plan de communication étalé sur 7 mois et axé sur des actions d’information de proximité. Cinq tables rondes seront organisées dans cinq villes en fonction des thématiques à développer, en partant des projets de l’UE qui touchent la région. Des conférences de sensibilisation compléteront le dispositif dans la plupart des universités nationales. L’ambassadeur a aussi mis la lumière sur la politique européenne de voisinage (PEV), principal outil de collaboration de l’UE avec ses voisins directs. La PEV, programme initié en 2005, se veut un outil de coopération très poussé englobant les volets économique, politique et culturel. D’ailleurs, la Commission européenne a proposé le 4 décembre, dans une communication au Parlement européen, de renforcer ce programme qui devrait dès l’année prochaine remplacer Meda, avec une nouvelle structure «plus flexible». L’Instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP) devra être doté d’un budget plus conséquent (12 milliards d’euros), en augmentation de 32% par rapport au précédent, avec une prime pour les «bons élèves»: ceux qui font le plus de progrès en matière de gouvernance. Le Maroc gardera sa position de «privilégié», assure le chef de la délégation, puisqu’il verra son budget de soutien augmenter de 20% par an.


Maroc-UE, une vieille histoire

Le Maroc a demandé dès 1963 l’ouverture de négociations avec la CEE (Communauté économique européenne). Celles-ci ont abouti à la signature d’un accord commercial en 1969. Un nouvel accord conclu en 1976 incluait une participation sous forme de dons au développement socioéconomique. La conférence de Barcelone en 1995 a instauré les fondements d’un partenariat euro-méditerranéen dont le Maroc était partie prenante. L’année suivante, c’était la signature de l’Accord d’association entre Rabat et Bruxelles fixant un cadre et un calendrier pour le démantèlement tarifaire et la levée des obstacles non tarifaires entre les deux zones.Amine BOUSHABA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc