×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:2412 Le 30/11/2006 | Partager

. Un milliard de dollars dans Morocco Film CityUn gigantesque projet d’un milliard de dollars, dédié à l’industrie du cinéma et comprenant un complexe touristique sera présenté en marge du Festival international du film de Marrakech. Le «Morocco Film City» sera aménagé sur 220 hectares avec une possibilité d’extension à près du double. Le complexe abritera également des villas, des espaces de shopping et aura une capacité de 20.000 lits. Plusieurs infrastructures de loisirs sont également prévues dont un lac artificiel et un circuit de rallye automobile. Les promoteurs du projet sont en négociation avancée avec le gouvernement pour la conclusion d’une convention. . Bourse: Les volumes se tassentLes transactions en Bourse poursuivent la petite dégringolade! Ainsi, le chiffre d’affaires global est passé à environ 630 millions de DH après avoir franchi la barre des 1,5 milliard lundi dernier. Les indices boursiers Masi et Madex sont en revanche repassés au vert (0,50 et 0,51% respectivement) après une petite correction le 28 novembre. Le titre Addoha n’a pas bougé puisqu’il a été échangé à 2.778 DH. Cette valeur a réalisé 273,7 millions de DH de chiffre d’affaires, soit plus du tiers du volume global du marché. Le second plus grand volume a été réalisé par le CIH avec 178,3 millions de DH. Ce titre a également enregistré la plus forte progression de la journée (5,95%). La plus forte baisse a été essuyée par Zellidja (5,94%) à 729 DH. . Assises du tourisme: Les maires et leur ministreChakib Benmoussa, ministre de l’Intérieur, sera aux Assises nationales du tourisme qui se tiendront à Agadir, le 9 et 10 décembre. Les maires des grandes villes sont aussi attendus. Les deux grands sujets sont des thèmes difficiles: la formation, pour laquelle un retard certain s’est accumulé, et les relations institutionnelles. Sur ce chapitra, la question du partage des compétences et des responsabilités est toujours pendante entre les CRT, les wilaya, le ministère, la fédération… entre les niveaux régionaux et les niveaux centraux de décision.. Pub télécoms: Décision de l’ANRTL’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) vient d’adopter une décision relative aux modalités de publicité des services de télécommunications. Rappelons que celle-ci fait suite à la consultation publique lancée le 15 octobre dernier (www.leconomiste.com). Cette décision, à caractère réglementaire et qui tient en sept articles, incombe à tous les exploitants de réseaux publics des télécommunications et des fournisseurs de services à valeur ajoutée. Elle sera publiée au B.O.. ONCF: Encore des retards!On finira par ne plus considérer les excuses répétées de l’ONCF à la suite de chacune des perturbations de son trafic. La dernière en date: la grosse perturbation intervenue hier matin sur le principal axe Kénitra-Casablanca, paralysant ainsi le trafic entre 7 heures à 9 heures, la tranche horaire durant laquelle ce genre de désagrément fait beaucoup de tort aux usagers. A l’origine, une rupture de fils électriques suite à des travaux de maintenance de la caténaire entre Mohammédia et Aïn Sebâa, non communiqués auparavant. Bien sûr, le choix d’effectuer ces menues maintenances de nuit, c’était pour éviter toute gêne du trafic le lendemain...en vain. . Des échos sur Azoulay jusqu’au… QuébecLa rencontre qu’a accordée André Azoulay aux journalistes de L’Économiste, la semaine dernière, a eu des échos jusqu’au Québec. Le journal Le Soleil, principal quotidien de la ville de Québec, a repris avec mention à la une les grandes lignes de cet entretien. André Azoulay, conseiller de sa Majesté le roi Mohammed VI, est également membre du comité des sages de l’Alliance des civilisations. Ce comité présentera devant l’ONU, le 18 décembre prochain, des recommandations afin de rétablir la paix au Proche-Orient et de réconcilier l’Occident avec l’Islam. . Redéploiement des textiliens européens Les distributeurs et autres chaînes textile européens ont décidé de se redéployer en s’approvisionnant davantage dans des pays comme le Maroc, la Turquie, le Bangladesh, l’Inde, l’Indonésie et le Vietnam, a annoncé le 28 novembre l’Institut français de la mode (IFM). Ces pays permettent de s’approvisionner dans des délais très courts. Des chaînes comme «Mango» ou «Zara» qui se fournissent en partie au Maroc - ont donné le ton à leurs concurrentes ces dernières années en renouvelant les collections toutes les deux semaines.. Marché des capitaux: Le projet de loi amendé La Commission des Finances et du développement économique à la Chambre des représentants a examiné, le 28 novembre, plusieurs projets de loi modifiant des textes relatifs au marché des capitaux. Il s’agit notamment du Dahir portant loi relative au Conseil des valeurs mobilières (CDVM) et de la loi relative aux offres publiques de la Bourse. Les amendements introduits au Dahir portant loi relative au CDVM concernent l’élargissement de l’obligation de la publication des comptes pour couvrir les bons de crédit. Les amendements introduits au deuxième Dahir portant loi relative à la Bourse des valeurs portent sur la nécessité pour les transactions effectuées à la Bourse de couvrir la totalité du capital des sociétés concernées. Quant au troisième amendement, il se fixe pour objectif d’élargir l’obligation du dépôt d’une offre publique de retrait, même en cas de radiation d’une société de la Bourse.. ANPME/AWB: Convention pour les PMEL’Agence nationale pour la promotion des petites et moyennes entreprises (ANPME) et Attijariwafa bank ont signé, le 28 novembre à Casablanca, une convention de partenariat. Elle porte principalement sur l’accompagnement des entreprises dans leur processus de modernisation compétitive. Les dispositions de la convention stipulent aussi que les PME bénéficieront de la promotion de l’offre de services relative au conseil et à l’assistance technique. Au sujet des programmes d’assistance technique (C&AT), l’ANPME prend en charge jusqu’à 90% du coût d’expertise mobilisée, conformément aux modalités régissant les différents programmes d’appui gérés par l’Agence.. 1,6 milliard DH pour la mise à niveau de 21 hôpitaux Le ministre de la Santé, Mohammed Cheikh Biadillah, a annoncé que son département va procéder, d’ici la fin de l’année, à la mise à niveau de 21 hôpitaux à l’échelle nationale. Répondant à 2 questions d’actualité à la Chambre des conseillers sur «la situation des hôpitaux publics», Biadillah a indiqué que, dans le cadre de ce nouveau projet, quatre nouveaux établissements hospitaliers seront construits à Salé, El Jadida, Témara et Khénifra, soulignant que l’enveloppe, consacrée à la réalisation de ce projet, s’élève à 1,6 milliard DH.. Le Maroc 2e destination préférée des Britanniques Le Maroc a été classé 2e au top ten des destinations touristiques britanniques. C’est ce qui ressort du sondage réalisé par CoolBrands, section de l’organisation internationale Superbrands. Le sondage a concerné des experts et des consommateurs (respectivement 70 et 30%) sur toutes les destinations et marques commercialisées en Grande-Bretagne. Le Maroc a été classé aux côtés de destinations prestigieuses telles que les Bahamas, les Maldives ou les îles Fidji. Une instance anticorruptionUne instance centrale de prévention de la corruption sera créée. Un décret sur la question est discuté aujourd’hui en Conseil de gouvernement. Instauré auprès du Premier ministre, cet organisme aura à coordonner toutes les actions de lutte contre ce phénomène. Elle prêtera également main forte aux autorités judiciaires saisies de faits de corruption, de trafic d’influence ou de détournement. Son assemblée plénière sera composée de représentants d’autorités gouvernementales, d’organisme professionnels, de la société civile et du monde universitaire. . Rachid Benkirane à la tête de la FIMRachid Benkirane, président de Sinopêche, est le nouveau président de la Fédération de l’industrie de la mer (FIM). Celui-ci a été élu à l’unanimité mardi en fin de journée. Moulay Hassan Talbi, président de l’Association des propriétaires des barques de pêche artisanale de Dakhla, était aussi en course, mais s’est retiré en début de séance. Jusqu’alors, c’est Moulay Hafid Elalamy, président de la CGEM qui en assurait la présidence. . Qui doit faire la déclaration de patrimoine ?Plusieurs projets de loi obligeant des élus, responsables et des fonctionnaires à se soumettre à la déclaration de patrimoine sont également discutés en Conseil de gouvernement. Cela concerne les membres de la Chambre de représentants et de celle des conseillers, des magistrats des juridictions financières (Cour des comptes et Cours régionales des comptes) et des membres du Conseil constitutionnel. Et ce, au même titre que les présidents et membres des conseils régionaux, provinciaux et locaux. Les ordonnateurs et receveurs des douanes, les percepteurs et agents de recouvrement des impôts et taxes et les fonctionnaires investis du pouvoir d’approuver les marchés de l’Etat sont tout autant concernés. Idem pour les agents ayant des délégations de signature en matière de deniers publics.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc