×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:2410 Le 28/11/2006 | Partager

Activités royales

S.M. le Roi Mohammed VI a procédé, lundi 27 novembre à Berkane, au lancement de plusieurs projets destinés à l’amélioration des conditions d’habitat et d’urbanisme de la ville, dont la réalisation nécessite un investissement global de 333 millions de DH. Ces projets consistent en la réalisation d’une nouvelle zone d’urbanisation baptisé Borj Aoullout, du programme de relogement des habitants des bidonvilles de Berkane, du programme de mise à niveau des quartiers sous-équipés du Grand Berkane et de celui de renouvellement urbain de la ville de Berkane. Le Souverain a également procédé, le même jour à Saïdia, au lancement de plusieurs projets de mise à niveau urbaine et touristique de la ville, dont la réalisation nécessitera un coût global de l’ordre de 369 millions de DH ainsi qu’à la signature d’une convention portant notamment sur l’assainissement du centre-ville de Saïdia.


. Wissams royaux pour des personnalités étrangères Conformément aux Hautes orientations de S.M. le Roi Mohammed VI, chef suprême d’état-major général des Forces armées royales (FAR), le général de corps d’armée Abdelaziz Bennani, inspecteur général des FAR et commandant de la Zone Sud, a décoré, lundi 27 novembre à Rabat, trois personnalités militaires étrangères de Wissams royaux. Il s’agit du Pr John Lynn, président de la commission américaine d’Histoire militaire, qui a reçu le Wissam Al Alaoui, grade Commandeur, le vice-amiral d’escadre Louis de Contenson, chef du service historique de Défense de France, qui a reçu le Wissam Al Istihkak Al Askari, grade Commandeur. De même que le lieutenant-général Alexandre de Sousa Pinto, président de la commission portugaise d’Histoire militaire, qui a été distingué du Wissam Al Istihkak Al Askari, grade Commandeur.. Bourse: Addoha grimpe à 2.807 DH Le marché boursier a enregistré un chiffre d’affaires de 1,5 milliard de DH, dont plus de 1,02 milliard pour le seul titre Addoha. Cette valeur continue sur sa lancée, puisqu’elle a pris 5,53% pour arriver à 2.807 DH à la clôture de la Bourse, le 27 novembre. Les deux autres plus fortes hausses de la journée ont été respectivement réalisées par Dari (4,55%) et Wafa Assurance (4,35%). Le CIH et Attijariwafa bank ont réalisé deux des plus grands chiffres d’affaires avec 132,2 et 115,7 millions de DH. Pour un volume de plus de 168 millions de DH, Maroc Telecom a enregistré l’une des trois plus fortes baisses de la journée (3,36%). . Pharmacies: CA en baisse de 50% en 10 ansLe chiffre d’affaires moyen des pharmacies a baissé de plus de 50% cette dernière décennie, selon la Fédération nationale des syndicats des pharmacies du Maroc (FNSPM). Le nombre des officines, quant à lui, a quasiment quadruplé : 2.400 en 1996 contre 8.000 en 2006.. Tomates export: Cherchez le bouc émissaireIl y a bien crise chez les opérateurs espagnols de fruits et légumes. Crise sur le dossier tomate et surtout sur les raisons qui en sont à l’origine. Nombreux sont ceux qui imputent les difficultés du secteur à ce qu’ils qualifient d’exportations «incontrôlées» de tomates marocaines vers l’Europe, estimant que les contingents envoyés par le Maroc dépassent la capacité d’absorption par le marché européen. Ce sont surtout les régions d’Alméria, de Murcie et des îles Canaries qui sont les plus touchées. La Commission européenne est pourtant catégorique: elle vient en effet de souligner que les exportations marocaines de tomates sont conformes à l’accord agricole en vigueur avec l’UE. En clair, s’il y a crise, les réponses ne se trouvent pas forcément chez le voisin!. Drôle de notation!«Depuis notre première notation, en 1998, le Maroc a changé alors que notre rating ne s’est que très légèrement amélioré», a déclaré Zouhair Chorfi, directeur du Trésor et des Finances extérieures à L’Economiste. Il manifeste son étonnement devant cette quasi-stagnation de la note. Les ratios qui décrivent la capacité de remboursement se sont considérablement améliorés, souligne-t-il. «Au moment de la première notation, notre dette extérieure publique était de 58,4% du PIB, elle n’était plus, à fin 2005, que de 25,3% du PIB ; Plus encore au moment de la première notation, nos avoirs extérieurs représentaient 21% de notre dette extérieure, ils représentent aujourd’hui près de 150% de cette dette». Cela, ajoute Chorfi, «justifie notre attente de voir notre note s’améliorer». En fait, la notation ne reflète pas forcément le comportement et l’appréciation du marché, constate le directeur du Trésor, puisque le flux d’investissement étranger augmente et surtout que la «prime de risque sur le Maroc est actuellement inférieure à celle qu’ont des pays pourtant mieux notés que nous».. Un nouveau patron chez EmiratesC’est Khalid Bel Jaflah qui remplace Ali Al Shamsi, à la tête de la direction régionale d’Emirates pour le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal. Al Shamsi a été pour sa part promu au poste de directeur régional d’Emirates en Afrique de l’est. . Recore de la CNRA, certifié ISO 9001RECORE, le régime complémentaire de retraite de la Caisse nationale de retraites et d’assurances (CNRA) a été certifié ISO 9001 V2000. La certification lui a été attribuée par le bureau Veritas.. Les Emiratis dans l’industrie pharmaceutiqueLe groupe pharmaceutique émirati Gulf Pharmaceutical Industies prévoit d’implanter une usine au Maroc. Le projet fait partie d’une vaste opération d’expansion du groupe à l’international. Celle-ci prévoit l’ouverture d’au moins 11 sites de productions sur les cinq prochaines années. C’est la première fois que les émiratis investissement un tel créneau au Maroc. . Boujdour/Lagouira: Reprise de la pêche des céphalopodes Le ministère de l’Agriculture a décidé la reprise de l’activité de pêche aux céphalopodes dans la zone située entre Boujdour et Lagouira, à partir du 1er décembre 2006. Le quota global de poulpe pour la saison de décembre 2006 a été fixé à 24.000 tonnes, réparti entre la pêche hauturière (15.120 tonnes), la pêche côtière (2.640 tonnes) et la pêche artisanale (6.240 tonnes), a précisé le ministère dans un communiqué. . Guantanamo: Rabat change de ton? Les autorités marocaines ont refusé une demande américaine d’interroger un détenu soupçonné de terrorisme incarcéré au Maroc, a indiqué vendredi dernier une source au ministère de la Justice. Le détenu que les Américains veulent interroger est membre de la Jamaât Attaouhid Wal Jihad fil Maghrib (Groupe de l’unité et du jihad au Maroc) dont la police marocaine a récemment arrêté 13 membres. Ce détenu aurait été cité par un Marocain incarcéré aux Etats-Unis, probablement à Guantanamo, a indiqué la même source, ajoutant que Rabat avait demandé à Washington de lui remettre ce prisonnier.
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc