×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:2309 Le 30/06/2006 | Partager

Activités royales

SM le Roi Mohammed VI a procédé, le 29 juin, dans la commune rurale de Tiouli dans la province de Jerada, à l’inauguration de la première tranche et au lancement de la deuxième tranche du programme de relogement des sinistrés des inondations d’Oued El Himer survenues en septembre 2005. L’enveloppe est de 20 millions DH. Le projet consiste en la construction de logements pour 125 ménages victimes des inondations sur une superficie de 3 ha, d’un foyer féminin, d’un centre commercial et d’un espace pour jeunes. Il est réparti en deux tranches. La première contient 34 logements en éléments préfabriqués. La seconde concerne l’édification de 91 logements.


. Sahara: Kofi Annan s’entretient avec Jettou Le Premier ministre Driss Jettou va discuter avec le SG des Nations Unies, Kofi Annan, le 30 juin à Casablanca, du projet d’autonomie pour le Sahara qui sera bientôt présenté par Rabat à l’Onu, selon des sources gouvernementales. . Bourse : Inversement de tendanceLes indices boursiers enregistrent leur deuxième hausse consécutive cette semaine après une longue correction. Jeudi 29 juin, Masi et Madex ont pris 1,57 et 1,67%, à 7016,5 et 5668,31 points respectivement. La séance a drainé un volume de 400 millions de DH dont 46,5% ont porté sur la valeur BMCE Bank (186 millions). Ce chiffre d’affaires a été exclusivement réalisé sur le marché central. Par ailleurs, SMI a réalisé la plus forte hausse de la séance gagnant 5,89% à 957 DH tandis que Sothema B a essuyé la plus forte baisse (-6% à 799 DH). A noter que la valeur Médiaco a perdu 11,02% à 485 DH. . Redressement des taux monétairesLe taux au jour le jour a varié au terme de la semaine du 22 au 29 juin dans une fourchette étroite de 2,4 à 2,5%, indique la lettre hebdomadaire du marché monétaire et obligataire de BMCE Capital. Pour sa part, le TMP a évolué dans un intervalle plus large variant entre 2,55 et 2,7% sur le marché interbancaire. Par ailleurs, les taux monétaires se sont légèrement redressés par rapport à la semaine précédente, selon la banque d’affaires suite aux montant importants prélevés sur le marché. . Bourse : Horaire d’étéA compter du 3 juillet, la Bourse de Casablanca adoptera son horaire d’été allant de 8h à 15h30. Le retour à l’horaire normal est prévu pour le 1er septembre.. Des hackers marocains sabotent des sites israéliens Des pirates informatiques d’origine marocaine ont attaqué, le 28 juin, 750 sites internet israéliens afin de protester contre l’opération militaire israélienne dans la bande de Gaza, ont affirmé des médias israéliens. «Vous tuez les Palestiniens, nous piratons vos serveurs», pouvait-on lire sur la page d’accueil de plusieurs sites. Parmi ces derniers, figurent celui de la Hapoalim, l’une des plus grandes banques du pays. Et le site de l’hôpital Rambam de Haïfa, dans le nord d’Israël. . BAD: 85 millions d’euros pour l’Administration Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé le 28 juin un prêt de 85 millions d’euros (près de 900 millions de DH) pour financer la mise en oeuvre du deuxième volet du Programme d’appui à la réforme de l’administration publique (PARAP), lancé en 2003 au Maroc. PARAP II vise à améliorer l’efficacité de l’administration dans la gestion budgétaire et des ressources humaines ainsi qu’à maîtriser l’évolution de la masse salariale dans la fonction publique. Les sources de financement de ce projet sont la BAD, la Banque mondiale et l’UE. La date probable de son démarrage est prévue pour août 2006 pour une durée de 18 mois.. Changes: Nouveau régime?Avec d’infinies précautions diplomatiques, la note du FMI, «conclusions préliminaires de la mission de consultation», évoque le changement de régime des changes. La note «se félicite de la convergence de vue» entre le fonds et les autorités monétaires pour «préparer le passage à terme à un régime de changes plus flexible». Ceci après avoir dit que taux et régime actuels «demeurent appropriés». Pour «préparer le passage à terme», trois conditions: consolidation budgétaire, améliorer la maîtrise de l’inflation (plus exactement des éléments qui la déterminent) et développer les marchés financiers et de changes.. Effondrement des agrumes et tomatesAu premier trimestre 2006 et par rapport au même trimestre de l’année dernière, les exportations d’agrumes et de tomates ont reculé de plus d’un tiers: moins 35% en valeur comme en volume pour les agrumes et, pour les tomates, moins 36% en valeur pour un recul de 18% en volume, ce qui indique en outre une forte dégradation des prix de vente.. Crise et cris dans la pêcheLes professionnels de la pêche se plaignent d’une forte crise résultant essentiellement du système mis en place pour protéger la ressource. Il est un fait que les exportations de crustacés et assimilés ont reculé de près de 3% au premier trimestre 2006 tandis que le poisson frais tombait de 8%, par rapport à la même période 2005. Dans la profession, on parle de saisir le Premier ministre dès juillet, c’est-à-dire la semaine prochaine, devant l’inertie du ministère de tutelle, Agriculture et Pêche.. Tourisme mondial: Progression de 17% pour le MarocL’Organisation mondiale du Tourisme (OMT), basée à Madrid, a annoncé, le 29 juin, une «remarquable croissance» de 17% du nombre de touristes au Maroc entre les mois de janvier et d’avril 2006. La région Afrique du Nord a enregistré une augmentation de 9%, avec des résultats variables. C’est le cas pour la Tunisie qui a enregistré 3% d’évolution. . 50 milliards de DH, le pari de DouiriAdil Douiri, ministre du Tourisme, parie sur des recettes touristiques en 2006 qui situeraient entre 45 et 50 milliards de DH contre 40,7 milliards en 2005. Le Maroc devrait avoir accueilli 6,5 millions de touristes à la fin 2006 contre 5,8 millions en 2005. Le ministère du Tourisme va publier une étude sur la part du tourisme dans l’économie nationale en janvier 2007. Selon les estimations de Douiri, la part du tourisme dans le PIB serait de 10%.Par ailleurs, les investissements étrangers dans le tourisme se sont développés ces dernières années. Les plus élevés, d’un montant global de 9 milliards de dollars, ont injecté par les deux grands groupes émiratis Emaar et Dubai Holding. . PrécisionLes conclusions préliminaires de la mission de consultations du Fonds monétaire international, que nous avons publiées dans notre édition du jeudi 29 juin, ne sont disponibles pour l’heure que sur le site Internet du ministère des Finances.
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc